Analyses Une L'Officiel de la Franchise edito

Le cadre, ce héros ?

, par Aline Gérard

Ils ont les moyens de leurs ambitions”, “ils arrivent très motivés”, “ils sont audacieux mais très vigilants”, “ils ont une vision de leur business sur le long terme”… La liste des vertus prêtées aux cadres se lançant dans un projet de franchise n’en finit plus. Comme vous le découvrirez dans notre enquête de ce mois-ci, c’est donc naturellement qu’ils se révèlent extrêmement appréciés des réseaux. Qu’est-ce qui peut bien pousser un cadre, parfois confortablement installé dans un poste, exerçant des fonctions généralement valorisées socialement et bien rémunérées, à changer de vie et à se lancer dans l’aventure de la franchise ? Les histoires sont multiples mais un fil conducteur les relie très souvent : l’envie d’être eux-mêmes et de se révéler. Les portraits que vous découvrirez au fil de ces pages le confirment.

 

“Bien que recherchés et courtisés, les cadres ne sont pas pour autant des franchisés super-héros.”

 

Mais ils soulignent aussi que bien que recherchés et courtisés, les cadres ne sont pas pour autant des franchisés super-héros. Ceux que nous avons interrogés reconnaissent que l’entrée dans leur nouvelle vie ne s’est pas faite sans efforts : “périodes de vaches maigres”, “horaires élastiques”, difficultés lors des premiers recrutements et solitude lorsqu’ils ont démarré sans salarié. Bien sûr, la franchise apporte de nombreuses réponses.
Reste que pour un ancien salarié qui a connu l’atmosphère très entourée des grandes entreprises, lever le rideau le matin, attendre et servir le client, gérer les formalités administratives, puis fermer la boutique seul tard le soir peut se révéler angoissant et vertigineux. Quelles que soient vos qualités, se lancer dans l’entrepreneuriat comporte toujours une part d’inconnu. Alors prenez le temps d’échanger avec des membres du réseau (c’est aussi ce qui fait sa force !) et de vous assurer que votre nouveau costume de franchisé vous siéra. Car une fois dans l’aventure, vous le mettrez sans nul doute à rude épreuve. Et surtout, ne présagez pas de vos pouvoirs ! Seuls l’action et le terrain vous révéleront si, en matière de franchise, vous êtes plutôt Clark Kent ou Superman, Peter Parker ou Spider-Man.

Avatar

Aline Gérard


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires