Régions

Lille, le dynamisme venu du Nord

, par Julie Falcoz

Ouvrir à Lille ? Si la capitale des Flandres peut compter sur un centre-ville actif, mais cher, les périphéries ne sont pas à négliger avec leurs nombreux centres commerciaux.


Rouen, une ville historique qui se modernise

, par La Rédaction

Ouvrir à Rouen ? La métropole est à envisager pour tout futur franchisé. Attirant Parisiens, jeunes couples et touristes, elle offre une clientèle intéressante. D’autant plus que de nombreux travaux sont en train d’ouvrir de nouveaux quartiers aux commerçants, notamment sur les berges de la Seine.




Corse, l’île aux multiples facettes

, par Innocentia Agbe

Plages, gastronomie, tourisme… et franchise ? La réponse est oui. La Corse abrite déjà plusieurs concepts. Mais son territoire étant limité, les possibilités d’implantations le sont aussi. De plus, si vous n’êtes pas issu de l’Île, il faut apprendre à connaître cet espace aux différents visages.


Île-de-France : un paysage commercial en pleine mutation

, par Pauline Bandelier

Le revers de la forte attractivité internationale de l’Île-de-France, première région économique française : les fonds de commerce les plus chers du pays. Autant dire qu’un modèle économique adapté et une patience à toute épreuve sont des prérequis pour y réussir son implantation. Bonne nouvelle cependant, l’arrivée du Grand Paris est aussi synonyme de grands changements et d’opportunités à saisir.


Lille : une ville accueillante, mais exigeante

, par Marie Roques

Avant de s’installer à Lille, il est important de savoir que la région est réputée pour son accueil, mais aussi pour son sens du commerce et donc son exigence en matière de diversité des enseignes et de qualité de services.



Le Pays Basque, en mal de petits commerçants

, par Chloé Goudenhooft

Situé entre montagne et mer, le Pays Basque présente une activité touristique incontestable. Cela dit, les candidats à la franchise ont intérêt à se montrer innovants dans leur idée d’activité pour ne pas se lancer dans des secteurs déjà saturés et monopolisés par les groupes de grandes surfaces. S’ils se rapprochent de la population et s’intéressent aux besoins non satisfaits des locaux, ils multiplieront leurs chances de trouver leur place sous le soleil de l’Euskadi.