Analyses Ouvrir à Rouen (Officiel de la Franchise)

La Normandie, un territoire varié pour les franchisés

, par Eve Mennesson

La Normandie, ce n’est pas que les plages du débarquement et les impressionnistes. Il y a aussi des villes, grandes, de taille moyenne et petite, qui accueillent de nombreux commerces. Un territoire très divers qui offre une palette de possibilités aux franchisés.

La Normandie ce sont 660 kilomètres de côtes variées, allant du littoral sauvage aux stations balnéaires chics en passant par de petits ports de pêches. La Normandie ce sont évidemment les plages du débarquement, des sites médiévaux mais aussi le berceau de l’impressionnisme. La Normandie ce sont encore des campagnes verdoyantes, de petits villages authentiques mais également de grandes villes dynamiques. La Normandie ce sont enfin 3,3 millions d’habitants, un revenu annuel médian de 21 200 euros et deux départements qui font partie du top 10 des départements français en termes d’ouvertures de franchises (le Calvados et la Manche). Il y a donc de nombreuses raisons de s’installer en Normandie, notamment en tant que franchisé. Reste encore à savoir où s’installer : s’étendant sur de 30 000 km2 de territoire, la Normandie compte 5 départements et présente des territoires très divers.

Rouen, la commerçante

Commençons par Rouen, la principale ville normande en termes de commerces. “C’est Rouen qui possède le plus de rues commerçantes et d’espaces commerciaux. Mais seuls 15 % de ses commerces sont sous enseigne alors que la moyenne nationale est de 17 %”, précise Nicolas Louis-Amédée, directeur du développement de Territoires & Marketing. En revanche, Rouen possède plus de rues platinium (rues commerçantes avec de nombreuses enseignes nationales) que les autres villes de même taille. Les commerces de Rouen sont d’ailleurs principalement des commerces de centre-ville : jusqu’en 2019, 45/50 % du commerce était situé en cœur de ville. “Nous sommes aujourd’hui plutôt autour de 35 %. Mais cela explique la taille du centre-ville commerçant, très important”, ajoute Nicolas Louis-Amédée. On y retrouve donc des activités dédiées aux urbains, telle que la maroquinerie/bagages (qui est surreprésentée) mais aussi des enseignes spécifiques comme Les Galeries Lafayettes. “Les restaurants fonctionnent très bien”, complète Nicolas Louis-Amédée.

À LIRE AUSSI : Champagne-Ardenne : faites pétiller votre franchise !

Peut-être grâce au tourisme ? Ou aux nombreux étudiants ? Ou à la politique très volontariste de la municipalité de développer les commerces : la ville était présente au salon de la franchise, a adhéré l’année dernière à l’association “Centre-ville en mouvement” (qui fédère l’ensemble des acteurs autour de l’accompagnement de la métamorphose des centres-villes) et a embauché un manager de centre-ville il y a peu.

“Le maire a impulsé des animations de cœur de ville comme la fête du commerce qui s’étend de la rentrée à la fin du mois d’octobre”, décrit Sileymane Sow, adjoint au maire de Rouen en charge du commerce.

Il rapporte également que les commerçants ont apprécié la mise en place de la gratuité des transports en commun le samedi : “Les commerçants en ont ressenti les effets rapidement : ils disent voir des gens qu’ils ne voyaient plus”. Reste à trouver un local : la vacance commerciale est de 8%.

Ouvrir une franchise en Normandie vous intéresse ? Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre fiche thématique sur l’ouverture d’une franchise dans cette région porteuse, disponible sur notre boutique !

Avatar

Eve Mennesson


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires