Analyses Lille

Lille : une ville accueillante, mais exigeante

, par Marie Roques

Avant de s’installer à Lille, il est important de savoir que la région est réputée pour son accueil, mais aussi pour son sens du commerce et donc son exigence en matière de diversité des enseignes et de qualité de services. Il faut également composer avec un marché de l’immobilier commercial extrêmement difficile associé à des tarifs souvent élevés. Pour autant, Lille est une ville en constante transformation où les quartiers en devenir sont très nombreux. Enfin, certains spécialistes s’accordent à dire qu’il s’agit d’un endroit où tout est possible. Une belle promesse qui ne demande qu’à être confirmée.

À première vue, il est vrai que Lille n’attire pas les foules. Surtout pour les personnes qui n’y ont jamais mis les pieds. Pourtant loin des clichés sur la rudesse du climat, la capitale des Flandres est plus globalement la région Nord, sont connus et reconnus pour leur dynamisme. “On peut discuter de la météo et du ciel du Nord, mais Lille est une ville très agréable à vivre, témoigne Laurent Kruch, président de Territoires et Marketing. Il ne faut pas oublier qu’elle se situe véritablement à un carrefour européen, proche de Paris, Bruxelles et Londres ce qui en fait une ville très en vue.”

 

Une culture commerciale

Argument supplémentaire, la densité de population y est très importante avec entre 230 000 et 250 000 habitants à Lille. “L’agglomération extrêmement étendue rassemble 1 million d’habitants”, ajoute Laurent Kruch. Pour autant, Lille et la région Nord sont connues pour être des territoires de contrastes où la culture industrielle est encore très forte. “Même si la ville s’est transformée, il y a encore de fortes disparités entre des quartiers riches et d’autres plus modestes, confirme Valérie Guillevic, directrice d’Amplitude Réso. Quand on veut s’installer à Lille, on est obligé d’en tenir compte.” Il faut également avoir à l’esprit que le taux de chômage au premier semestre 2015 était de 12,9 % dans le Nord contre 10 % au niveau national, selon l’Insee. La ville est très jeune, un tiers de la population est âgée de 15 à 29 ans.
Pour autant, il subsiste à Lille une véritable culture du commerce. “La rue de Béthune en centre-ville est l’une des zones majeures de l’équipement commercial français, fait valoir Laurent Kruch. Même si de nombreuses zones commerciales implantées autour de Lille ont pour vocation de récupérer de la clientèle, les lillois continuent de se rendre en centre-ville ce qui en fait une zone fréquentée et très concurrentielle.” “Il y a un vrai esprit de commerce à Lille, renchérit Pierre Vaincourt, franchisé Easy Cash à Marcq-en-Barœul. Il y a du business, c’est vraiment très vivant.”
On peut mettre en avant 5 quartiers majeurs à Lille, très dynamiques au niveau commercial : le centre, le Vieux-Lille, Vauban la Citadelle, Wazemmes et le quartier Moulins près de la porte de Valenciennes et de Douai. Pour autant sur toute cette partie de la ville, l’équipement semble déjà très important. Il peut donc être intéressant de miser sur de nouvelles zones en devenir par exemple le quartier de Bois Blanc ou encore Fives. “L’important étant de privilégier des pôles où l’activité est déjà présente, préconise Laurent Kruch. Dans une zone comme celle de Fives où il y a encore du potentiel, je conseille de s’installer à proximité de la rue Pierre Legrand et de la rue de Lannoy, l’offre commerciale est riche et équilibrée.”

 

Une terre de grande distribution

Autre exemple de quartier intéressant, Lille sud et la rue de Faubourg des postes où les ouvertures sont nombreuses notamment dans le secteur de l’équipement de la personne et de l’ameublement, sans compter sur l’arrivée prochaine du grand centre commercial Millenium. Un pôle d’une centaine de boutiques d’un peu moins de 40 000 mètres carrés avec une locomotive alimentaire dont l’ouverture a été reportée à 2016. Pour autant, il faut avoir à l’esprit que les emplacements commerciaux sont à la fois rares et chers. “Il faut s’armer de patience, témoigne Pierre Vaincourt. Il peut être très long de trouver un local, il ne faut pas se précipiter et détacher son portefeuille du chronomètre.” Selon Territoires et Marketing, pour un emplacement numéro 1 rue de Béthune en centre-ville de Lille, il faut compter 1 500 à 2 500 euros hors taxes du mètre carré, par an. Rue Esquermoise, dans le Vieux Lille, il faut débourser 700 à 1 400 euros.
Si la ville présente une dynamique commerciale intéressante, il reste que le Nord est une terre de grande distribution qui a notamment vu naître l’enseigne Auchan et tous les satellites issus de la même association familiale Mulliez. “La métropole lilloise concentre plus de 25 hypermarchés qui font office de véritables locomotives, c’est là que les personnes viennent consommer, assure Valérie Guillevic. Les hypermarchés sur l’agglomération drainent 77 % des surfaces de vente et représentent 191 500 mètres carrés. La grande distribution est inscrite et intégrée au commerce lillois.” Parmi les grands pôles commerciaux ont peut également citer le cas d’Euralille et le centre commercial Europe implantés entre les gares Lille Flandres et Lille Europe, qui totalise 66 000 mètres carrés de surface commerciale, ou encore Auchan V2 à Villeneuve d’Ascq qui propose 51 000  mètres carrés, sans oublier le Carrefour à Wasquehal, celui de Lomme ou encore les magasins Auchan à Englos et Faches-Thumesnil.

 

Franchises bienvenues

Dans le monde de la franchise, Lille fait plutôt partie des villes où les commerçants sont nombreux et où ils réussissent. “Quelques grandes familles du monde de l’alimentaire et de l’habillement sont originaires du Nord, rappelle Laurent Kruch. D’ailleurs la tradition du textile est encore très présente dans la région et cela se retrouve en franchise. C’est aussi un endroit où il me semble que les défaillances d’entreprises en matière de franchisés sont plus faibles qu’ailleurs en France.”
Selon les spécialistes interrogés, il est important de s’installer à Lille avec un concept fort, bien identifié qui propose une communication performante et surtout de ne pas aller sur des emplacements au rabais, malgré la rudesse du marché de l’immobilier commercial. “Je ne dis pas que Lille est un secteur où il est facile de s’installer, mais les pôles commerciaux sont bien identifiés et le maillage est exemplaire en termes de diversité entre centres commerciaux et centre-ville. Faire cohabiter la vie urbaine et la vie commerciale est une belle réussite de la municipalité”, souligne Laurent Kruch. Pour autant, il faut toujours tenir compte du fait que les clients sont attachés à cette culture commerciale et sont donc très exigeants en termes d’accueil ou encore de qualité de services. “C’est véritablement une ville où tout est possible, conclut Valérie Guillevic. Il y a quelque chose de différent, d’attachant à Lille. Les contraintes ne sont pas les mêmes qu’ailleurs, c’est une ville d’accueil.”

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Lille : une ville accueillante, mais exigeante …, le

    […] L'Officiel de la Franchise Lille : une ville accueillante, mais exigeante L'Officiel de la Franchise Avant de s'installer à Lille, il est important de savoir que la région est réputée pour son accueil, mais aussi pour son sens du commerce et donc…  […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires