Analyses Format WEB  (9)

Ouvrir une franchise à Lyon : faites votre choix !

, par Fabien Soyez

Très ouverte aux enseignes, la métropole lyonnaise a de nombreuses opportunités à offrir aux  candidats à la franchise. À condition de choisir le bon secteur d’activité et le bon concept.

Capitale de la région Auvergne Rhône-Alpes, troisième ville la plus peuplée de France (490 000 habitants intramuros et 2,3 millions dans sa métropole), Lyon est aussi la deuxième ville la plus attractive de France après Paris (Baromètre Arthur Loyd, 2021), et elle continue de l’être malgré la crise du coronavirus qui a réduit le nombre de touristes l’année dernière.

“Elle est notamment l’une des villes qui attire le plus d’entreprises, d’investisseurs, et surtout de cadres franciliens, depuis les débuts de la crise de la Covid-19”, explique Valérie Guillevic, présidente d’Amplitude Réso.

Avec une croissance démographique exponentielle (+ 7 % en 2020), le Grand Lyon devrait compter 300 000 nouveaux habitants en 2030 ; “autant de consommateurs en plus pour de potentiels candidats à la franchise”, indique de son côté Laurent Kruch, dirigeant fondateur de Territoires & Marketing. Avec 16 500 commerces et services, dont 13,4 % sous enseigne (contre 15 % de moyenne nationale), la métropole lyonnaise “est très urbanisée et très équipée : elle représente 80 % du nombre de commerces du département du Rhône. Sa zone de chalandise est en outre très importante (2,5 millions d’habitants)”, poursuit l’expert. “On se trouve face à une agglomération extrêmement dense et étendue, avec un grand nombre de pôles commerciaux où il est possible d’ouvrir”, ajoute-t-il.

À LIRE AUSSI : Ouvrir une franchise à Lille : devenir franchisé dans une métropole disputée

Un hypercentre saturé, mais ouvert

La ville de Lyon elle-même, en revanche, se révèle plutôt saturée. “Ses 9 arrondissements, notamment les 2e et 3e, sont particulièrement denses, et le commerce sous enseigne actuel, on le retrouve principalement dans la ville intra-muros (50 % des commerces de la métropole)”, explique Laurent Kruch. Selon le spécialiste en géomarketing, les 3e, 4e, 6e et 8e arrondissements, en particulier, “sont très intéressants en matière d’attractivité”, et offrent ainsi “de nombreuses opportunités d’implantation” pour les candidats à la franchise. Il cite notamment comme zones très dynamiques à viser, le quartier d’affaires qui entoure la gare de la Part-Dieu et son grand centre commercial (en rénovation / extension jusqu’en 2022, avec 17 000 m2 de commerces à venir), ainsi que la Presqu’île / Confluence, qui accueille ensemble chaque année 47 millions de visiteurs.

Ouvrir une franchise Lyon vous intéresse ? Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre fiche thématique sur l’ouverture d’une franchise à Lyon, disponible sur notre boutique !

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires