Analyses biarritz-devenir-franchisé

Pays Basque : terre de contraste, même en franchise

, par Fabien Soyez

Entre activités saisonnières et consommation du quotidien, le Sud-Ouest offre des opportunités pour les candidats à la franchise souhaitant viser les touristes comme les résidents locaux. Mais encore faut-il bien choisir son point d’ancrage.

Entre montagne et mer, à proximité de l’Espagne, le Pays Basque français est une destination prisée. Par les touristes, mais aussi les cadres et les entrepreneurs. De par son cadre de vie, mais aussi ses atouts économiques; la communauté d’agglomération du Pays Basque (Nouvelle Aquitaine), est la 4e région de France en ouvertures de franchises. Sur le plan démographique, elle est aussi la 5e communauté d’agglomération la plus peuplée de France, et croît de 5 % tous les deux ans, avec 5 000 nouveaux arrivants de plus chaque année, en provenance de grandes villes françaises, mais aussi de l’étranger.

En matière de commerces, le Pays Basque compte trois grands pôles de consommation. D’abord, l’ancienne BAB (communauté d’agglomération de Bayonne-Anglet-Biarritz) et ses 215 000 habitants. Ensuite, sur le territoire de l’ancienne communauté de communes sud pays basque (CCSPB), le duo Hendaye – Saint-Jean-de-Luz, avec 55 000 habitants.

Enfin, “l’arrière-pays”, à l’Est, axé autour d’une dizaine de petites villes, dont Cambo-les-Bains, Hasparren et Ustaritz. Des communes qui ne dépassent pas les 6 000 habitants, et dont les opportunités se limitent à des activités de proximité comme l’alimentaire, la jardinerie et l’optique. Pour cette raison, Nicolas Louis-Amédée, directeur du développement chez Territoires & Marketing, conseille de “se recentrer” sur Bayonne, Anglet, Biarritz, Hendaye et Saint-Jean-de-Luz. Cinq villes marquées par des activités balnéaires et touristiques ; ce qui implique de prévoir l’impact de la saisonnalité. Tout en considérant que la population basque, plus âgée que la moyenne nationale (51 % ont plus de 60 ans, contre 45 % en France), dispose aussi souvent de revenus élevés.

À LIRE AUSSI : Ouvrir à Lille : devenir franchisé dans une métropole disputée

De forts potentiels attractifs

“Chaque ville a une réalité commerciale différente, en fonction de sa population et de son identité”, note Nicolas Louis-Amédée. Avec 51 943 habitants au compteur et + 10 % de croissance démographique prévue d’ici 2030, Bayonne apparaît comme la plus attractive. Elle arrive à la 6e position du palmarès de “L’association des villes où il fait bon vivre”. Et malgré la crise sanitaire, elle fait partie des agglomérations de taille moyenne qui ont créé le plus d’emplois en 2021 (notamment dans le tertiaire). “C’est celle qui accueille le plus grand nombre d’entreprises, de l’aéronautique aux télécoms, en passant par le textile et la tech”, explique Valérie Guillevic, directrice d’Amplitude Réso.

Ouvrir une franchise au Pays-Basque vous intéresse ? Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre fiche thématique sur l’ouverture d’une franchise au Pays-Basque, disponible sur notre boutique !

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires