Analyses Professional,House,Painter,Painting,The,Trim,And,Shutters,Of,A

Habitat : la pandémie a rebattu les cartes

, par Nicolas Monier

À la faveur du télétravail, les Français ont pris soin de leur habitat. Et surtout, ils prévoient de poursuivre ces travaux sur le long terme. Parmi les leviers de croissance du secteur, l’éco-responsabilité des rénovations et la jeune génération dont les projets d’aménagement sont en nette croissance.

En partenariat avec la régie du groupe Reworld Media et l’institut d’études Harris Interactive, l’association Inoha a mené une nouvelle fois un sondage pour prendre la température de la perception de l’habitat chez les Français. Sans surprise les confinements successifs et le recours au télétravail ont totalement rebattu les cartes. “Pour plus de 4 Français sur 10, âgés de 25 à 64 ans (44 %), la crise sanitaire a rendu leur logement plus important qu’avant. 69 % ont le sentiment de s’être davantage occupé de leur intérieur et/ou de leur jardin dans lesquels ils ont d’ailleurs réalisé de nombreux travaux”, précise l’étude avant de poursuivre :

“90 % ont effectué au moins un achat de décoration, bricolage, mobilier et/ou jardinage au cours des 2 dernières années. 72 % d’entre eux ont entrepris un projet d’aménagement depuis le début de la crise sanitaire, au premier rang desquels des petits travaux (peinture, …) et l’organisation d’un espace de télétravail (50 %).”

Pour les porteurs de projets dans les secteurs du bricolage ou de la rénovation, ces chiffres sont une véritable aubaine et confirment une tendance qui s’inscrit dans le temps. D’autant que 85 % des propriétaires sondés déclarent avoir un projet de rénovation ou d’aménagement dans les deux ans qui viennent.

À LIRE AUSSI : Schmidt Groupe : “Une croissance historique et jamais vue”

Par ailleurs, la dernière étude met également l’accent sur les problématiques RSE qui reviennent désormais dans les préoccupations des Français. Outre ces prises de conscience la possibilité également de réaliser des économies d’énergie via les réductions de consommation d’eau, d’électricité et de gestion de l’arrosage.

“43 % des personnes interrogées (+ 5 points) envisagent, d’ailleurs, l’installation d’un arrosage automatique de type goutte à goutte dans leur jardin”, précise l’étude, tout en soulignant un frein substantiel à cet engouement RSE : le prix ! Ce dernier refroidit près de 9 Français sur 10. Par ailleurs, pour les gérants d’enseignes spécialisées, et l’année 2020 en témoigne, la période a vu émerger des personnes (59 %) désireuses de monter en compétences dans les domaines du bricolage et du jardinage. Bien évidemment, le recours aux professionnels pour améliorer l’éco-responsabilité se fait en confiance pour 75 % des Français (+ 7 points).

Alors que les feux semblent au vert pour les années à venir, l’étude estime que la jeune génération devrait être un véritable futur levier de croissance. Ainsi, 92 % des 25/34 ans ont un projet d’aménagement dans les deux prochaines années vs 85 % de l’ensemble des Français. Près de 52 % d’entre eux font du télétravail contre 38 % de l’ensemble de la population. “Enfin, ils sont également plus sensibles et s’investissent davantage que le reste de la population en faveur de l’éco-responsabilité de leur logement (80 % vs 76 % de la population)”, remarque l’étude.

À LIRE AUSSI : Pose de fenêtres : un secteur qui casse la baraque

 

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Sur le même thème