Analyses bio

Marché du bio et franchise : À quel sain se vouer ?

, par Nicolas Monier

Avec une hausse des ventes de 14 % en 2019, le marché du bio se porte bien. La crise de coronavirus a renforcé les attentes des Français en matière de sécurité alimentaire. Les clients plébiscitent également des points de vente à taille humaine. Autant dire que le secteur s’ouvre à des néo-consommateurs plus que jam ais en quête de sens. La demande, fortement démocratisée, attend des liens forts avec les producteurs locaux. Qui plus est, on assiste également à un besoin de proximité, point clé d’un maillage territorial à densifier.

L’épidémie de Covid-19 qui a frappé le monde a mis en lumière de nouvelles attentes des consommateurs. Beaucoup se sont tournés vers les circuits courts et ont délaissé les hypermarchés pour les enseignes de proximité. Au sein de l’enseigne Le Grand Panier Bio, les chiffres sont d’ailleurs assez éloquents. “Si nos magasins connaissent une baisse de la fréquentation, on a enregistré une très forte augmentation du panier moyen (+ 93 %) tandis que le chiffre d’affaires des points de vente est en croissance de plus de 100 %. Nos commandes drive ont été multipliées par dix”, note Bertrand Perot, gérant de l’enseigne.

Le bilan est identiquement partagé par Élisa Mollen : “Nous avons constaté une baisse d’affluence liée au confinement. Les clients venaient moins souvent mais compensaient avec un panier moyen bien plus élevé que d’ordinaire (+ 35 %).” Et la responsable développement chez So.bio, filiale de Carrefour, de poursuivre : “Nous constatons effectivement une croissance du CA à deux chiffres (+ 20 %), liée non seulement au besoin de stockage mais aussi à l’arrivée de nouveaux clients venus chercher une certaine sécurité dans leur alimentation. Le rayon des compléments alimentaires s’est aussi beaucoup développé, notamment les produits ayant pour objectif de renforcer l’immunité.” Tous les acteurs interrogés pour cette enquête ont ainsi constaté une hausse de leur panier moyen, ainsi que la venue de nouveaux clients étrangers jusque-là à la culture du bio.

 

Vous avez envie de vous lancer dans le secteur du bio, en franchise ? Retrouvez la suite de cet article et toutes les informations nécessaires sur le marché du bio et ses opportunités en franchise dans notre fiche thématique !

 
 

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires