Analyses onair

On Air met le feu à la salle de fitness

, par Julie Falcoz

Créée en 2017, la marque de clubs de remise en forme On Air Fitness développe son réseau de franchise. L’enseigne souhaite ouvrir 5 à 10 clubs par an.

 
Du monde de la papeterie à celui du fitness, il n’y a qu’un pas qu’a franchi Claude Bolle en 1994 à Bures-sur-Yvette (91) en reprenant la salle dans laquelle il s’était inscrit depuis qu’il était retraité. Puis, il a rejoint le groupe Moving et ouvert d’autres salles. En 2017, son fils Jacques Bolle, qui travaillait avec lui, décide de quitter le groupe pour lancer On Air Fitness.

Le concept ? Des salles de fitness en libre-service où la musique règne. “Elle est au centre de l’entraînement. Nos playlists ont été conçues par des DJ, qui font aussi des sessions live. Dans la salle, la qualité sonore est digne d’une boîte de nuit !” , explique Frédéric Vallet, directeur général de l’enseigne. Des couleurs vives et des machines “de qualité” finissent de signer l’identité On Air. Le cœur de cible ? Les jeunes de 18 à 30 ans, “plutôt des hommes”.

 

Valeurs familiales

Le profil des franchisés recherchés ? ”Une personne qui colle à nos valeurs familiales, avec un profil entrepreneurial, qui puisse être capable de piloter une entreprise et encadrer une équipe commerciale”, détaille le directeur.

Forte de 6 succursales (en région parisienne) et 1 franchisé, l’enseigne compte 25 000 adhérents, pour un chiffre d’affaires avoisinant les 10 millions d’euros. Elle cherche désormais à se développer dans des zones d’au moins 60 000 habitants à moins de 10 minutes de la salle. “Donc des zones plutôt urbaines, voire péri-urbaines, avec de la visibilité.”

Le local devra faire au minimum 900 m2. Les droits d’entrée s’élèvent à 25 000 euros. La redevance est de 4 % du chiffre d’affaires H T et de 1 % pour la communication. On Air souhaite ouvrir environ 80 clubs, à raison de 5 à 10 clubs par an.

 

 

Avatar

Julie Falcoz
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires