Se lancer en franchise Format WEB  (70)

Covid-19  : quel est l’impact sur l’accompagnement ?

, par Eve Mennesson

La crise sanitaire a profondément bouleversé les réseaux de franchise. Avant de s’engager avec une enseigne, les candidats doivent se renseigner sur les impacts de la Covid-19 vis-à-vis de l’accompagnement apporté par le franchiseur.

Les journées découvertes ont-elles toujours lieu ?

Avec la crise sanitaire, les process habituels offerts aux candidats à la franchise sont forcément bouleversés. “La première question est de savoir si les journées découvertes se tiennent toujours”, avance Laurent Delafontaine, fondateur et directeur général d’Axe Réseaux. En effet, comment se rendre auprès d’un franchisé pour voir comment se déroulent ses journées si son activité est à l’arrêt (salles de sport ou restauration par exemple) ? Et si l’activité peut se poursuivre, les franchisés sont-ils en mesure de recevoir un candidat, étant données les mesures sanitaires ? Si les journées découvertes ne sont pas maintenues, n’hésitez pas à demander si un appel ou une visio-conférence est prévu en remplacement.

À LIRE AUSSI : Redevances : mon contrat peut-il évoluer en cours de route ? 

Comment se déroule l’accompagnement administratif ?

L’accompagnement du point de vue administratif est également important. Habituellement, le franchiseur est aux côtés du franchisé dans la recherche d’un local, la recherche de financements, le montage du dossier administratif, etc. Mais, étant données les conditions sanitaires actuelles, est-ce que cet accompagnement peut avoir lieu ? Il est essentiel de s‘en assurer en amont auprès de la tête de réseau. “Si un accompagnement physique ne peut pas avoir lieu, des manuels – du financement, de l’emplacement – ont pu être élaborés. Ne pas hésiter à demander si de tels outils existent”, conseille Laurent Delafontaine.

À LIRE AUSSI : Crise : quel candidat est aujourd’hui chassé ?

Quelles évolutions avez-vous apporté à la formation ?

Un des points essentiels de l’accompagnement du franchiseur est la formation. Première question à poser : est-ce qu’une partie de la formation a toujours lieu en présentiel ? “On peut également demander quelle est la part gardée en présentiel et quelle est la part en distanciel”, ajoute Laurent Delafontaine. Si la formation a principalement lieu à distance, Laurent Delafontaine invite à demander des précisions : combien de sessions sont prévues, combien de personnes y assistent, les séances sont-elles en partie interactives, etc. Enfin, il est essentiel que la formation comprenne désormais un module consacré à la gestion de la crise. Ne pas hésiter donc à s’en enquérir.

À LIRE AUSSI : Ouvrir sa franchise avec moins de 10 000 euros : c’est possible !

L’accompagnement à l’ouverture est-il toujours d’actualité ?

Autre élément primordial de l’accompagnement du franchiseur : l’aide à l’ouverture. Il s’agit donc de savoir comment cela se passe dans les conditions actuelles. “Est-ce qu’un animateur vient assister le franchisé à l’occasion de l’ouverture ? Et si oui comment sa visite s’organise-t-elle ?”, énonce Laurent Delafontaine. Quelles que soient les modalités de cette aide à l’ouverture, il est essentiel qu’un soutien soit prévu : en ces temps difficiles, l’accompagnement de la tête de réseau est encore plus important.

À LIRE AUSSI : Reprendre en franchise : 3 questions à vous poser 

Avatar

Eve Mennesson


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires