Se lancer en franchise Format WEB  (10)

Horaires d’ouverture : suis-je libre de les déterminer ?

, par Eve Mennesson

Un franchisé est un chef d’entreprise comme les autres et peut théoriquement décider librement de ses horaires de fermeture et d’ouverture. Le franchiseur peut cependant donner des indications à suivre.

De quelle latitude disposent les franchisés dans la fixation des horaires d’ouverture ?

Quand on est franchisé, il faut évidemment ouvrir son commerce lors de plages horaires suffisamment larges pour pouvoir accueillir les clients et réaliser des ventes. Mais a-t-on le choix de ses horaires ou ces derniers peuvent-ils être imposés par la tête de réseau ? Cette question peut être posée au franchiseur et la réponse doit être logiquement non : les franchisés sont des commerçants indépendants et leurs horaires d’activité ne peuvent pas être dictés par un tiers, bien que tête de réseau. Pour autant, le franchiseur peut donner des indications à suivre.

“Dans certains métiers, le chiffre d’affaires est réalisé lors de moments-clés et il est donc nécessaire que le point de vente soit ouvertpointe Sylvain Bartolomeu, dirigeant associé de Franchise Management. Certains réseaux normalisent cela en faisant apparaître dans le manuel de savoir-faire des périodes hautes et basses en matière d’activité”.

Autant d’indications quant aux heures d’ouverture à pratiquer. Attention également aux plages horaires qui peuvent être imposées par un centre ou une zone commerciale, si l’on décide de s’implanter dans de tels lieux : même si rien n’oblige légalement à les respecter, il est difficile de ne pas être ouvert si tous les commerces alentours le sont. Le franchisé est donc libre de fixer ses horaires mais dépend de l’activité de son secteur et de sa zone d’implantation. Le candidat à la franchise devra donc se renseigner en amont des horaires qu’il faudra pratiquer, même si ces derniers ne sont pas imposés, pour savoir si cela correspond à ses attentes.

À LIRE AUSSI : Ouvertures exceptionnelles : mon franchiseur peut-il me les imposer ?

Peut-on décider librement de ses congés ?

La question des horaires d’ouverture amène logiquement celle des fermetures annuelles, notamment lors de la période estivale. Là encore, le franchiseur n’a pas son mot à dire mais peut déterminer des périodes de forte activité lors desquelles il est préférable que le franchisé soit présent. “La tête de réseau va fixer un cadre sans dire au franchisé quand il peut ou non partir en vacances”, rapporte Sylvain Bartolomeu, donnant l’exemple d’un franchisé qui travaille dans le secteur de l’entretien des piscines : “Il attendra l’automne pour prendre des vacances!”, s’exclame-t-il. En effet, certaines grosses périodes d’activité exigent que le franchisé soit présent, et pas seulement que son magasin soit ouvert avec un directeur à sa tête.

“Le franchisé a, lors de ces temps forts, à prendre des décisions face à des impondérables mais doit aussi endosser un rôle de leader et être présent au bord du terrain pour soutenir ses équipes”insiste Sylvain Bartolomeu, soulignant que cela est d’autant plus vrai lors des premières années d’activité.

“Il est souvent difficile de prendre des vacances au début”. Tout candidat à la franchise doit donc avoir bien cela en tête : il devra se rendre disponible pour son activité, même lorsque tout le monde part en vacances. “Être franchisé, c’est être chef d’entreprise et donc être disponible”, confirme Sylvain Bartolomeu. Au futur franchisé de s’enquérir auprès de sa future tête de réseau des périodes très chargées et de celles qui seront plus calmes, afin de s’assurer que cela lui conviendra.

Avatar

Eve Mennesson


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires