Se lancer en franchise Franchiseur comptes financement bilans

Le franchiseur a-t-il les reins solides ?

, par Julie Tadduni

Avant et même après la remise du DIP, difficile de savoir si le franchiseur a toujours les moyens de ses ambitions. En tant que candidat, vous devez vous assurer de pouvoir décrypter le franchiseur et ses comptes. Voici quelques pistes sur les questions à poser à la tête de réseau.

Puis-je obtenir les comptes de la société tête du groupe et les comptes consolidés ?

Avec le DIP doivent vous être remis les deux derniers bilans. “Si vous vous lancez demain avec un grand groupe, il ne vous fournira pas spontanément ceux de l’ensemble du groupe, mais uniquement de la filiale qui vous intéresse”, pointe Éric Luc, expert-comptable du réseau Fiducial. Ainsi, n’oubliez pas de regarder qui se cache derrière le réseau sur lequel vous avez jeté votre dévolu. Vous trouverez alors facilement des informations financières sur une structure bien installée, sinon il vous faudra demander ces documents. Il s’agit d’obtenir les comptes de la société tête de groupe et les comptes consolidés, mais également de savoir les resituer.

 

Les succursales et pilotes y sont-ils inclus ou s’agit-il uniquement de l’activité en franchise ?

Les chiffres ne seront alors pas les mêmes. Assurez-vous que tout corresponde bien à ce que l’on vous donne. “Lire les comptes est extrêmement compliqué, il est important d’être conseillé car nous voyons parfois des choses surprenantes. Ce n’est pas en un seul coup d’œil que l’on peut juger de la santé financière d’un réseau”, estime l’expert-comptable.

 

Quel est votre parcours ?

Afin de s’assurer de la fiabilité du réseau, vous devez connaître l’histoire du franchiseur. “Il s’agit de savoir depuis quand il fait cela, quelle est l’ancienneté de son chargé de développement et de son animateur… Avez-vous affaire à des professionnels de la franchise ou non ? Pour cela, avant même la remise du DIP, lisez des interviews sur les médias spécialistes de la franchise”, recommande Éric Luc. Pour lui, cela passe également par la prise de contact avec plusieurs franchisés du réseau pour savoir comment cela se passe, en prenant soin d’en sélectionner des proches et des éloignés du siège, afin de s’assurer que l’assistance y est la même par exemple.

N’allez-vous pas trop vite ?

Certains réseaux peuvent s’avérer un peu trop gourmands et se développer trop rapidement, ce qui nécessite une trésorerie très importante. “Lorsque je séjourne dans un hôtel, j’aime que l’on me considère comme le client le plus important à l’instant T. En franchise, votre dossier d’ouverture doit être à mon sens envisagé de la même manière”, indique l’expert-comptable. Il est important que vous soyez le seul du moment car l’ouverture d’une unité prend du temps au franchiseur. Si ce dernier mise sur trois unités en même temps, l’assistance va s’avérer plus complexe.

 

Votre présence sur le marché est-elle légitime ?

À travers le concept et le savoir-faire qui vous sont exposés, assurez-vous de la légitimité de votre franchiseur d’entrer sur un marché si ces éléments sont peu différenciants des leaders du secteur. Difficile de faire et proposer exactement la même chose que la concurrence déjà bien installée.

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires