Se lancer en franchise

Contracter avec une franchise internationale

, par Chloé Goudenhooft

Ce n’est pas parce qu’une enseigne est étrangère qu’elle déroge au droit français quand elle contractualise avec un franchisé sur le territoire national. Pour cette raison, la majorité des réseaux non-français proposent des contrats nationaux. Quand ce n’est pas le cas, le respect de la loi Doubin n’en est pas moins de mise. Une grande vigilance est donc nécessaire.





Une journée avec Sandra Zampérini, franchisée L’Onglerie

, par Innocentia Agbe

Depuis novembre 2014, Sandra Zampérini, avec son mari Adrien, a repris un point de vente franchisé L’Onglerie à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Nous avons passé la journée du jeudi 14 janvier en sa compagnie. Outre l’odeur du vernis et le léger bruit des outils utilisés pour polir les ongles, ce qui marque est la bonne humeur qui règne dans cette unité. La relation client est primordiale.


Une journée Henri-Jean Vercken, franchisé Sequoia

, par Innocentia Agbe

Henri-Jean Vercken possède deux points de vente Sequoia, les pressings écologiques, un à Puteaux et l’autre à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Ses journées se partagent principalement entre des remplacements du personnel, la résolution de différents petits problèmes et les tâches administratives qu’il effectue chez lui.



Une journée avec Sandrine Vezia, franchisée le Bonhomme de bois

, par Chloé Goudenhooft

D’abord comme affiliée puis comme franchisée, Sandrine Vezia tient depuis quelques années une boutique le Bonhomme de bois. Approvisionnée par une quarantaine de fournisseurs, l’entrepreneure passe son temps à organiser le magasin et valoriser ses produits différemment. Si elle met beaucoup de cœur à travailler dans l’univers des enfants, elle reconnaît que bonne humeur et patience sont les maîtres mots pour apprivoiser cette clientèle si spéciale.


Une journée avec Corinne Le Mouel-Bouvy, Franchisée Unicis

, par Chloé Goudenhooft

Corinne Le Mouel-Bouvy a toujours aimé faire se rencontrer les âmes en quête d’amour. Quand elle a cherché à entreprendre après avoir eu un enfant, tenir une agence matrimoniale est tombé sous le sens. Unicis lui a offert l’opportunité d’exercer son talent.


Penser à sortir d’un réseau avant même d’y rentrer !

, par Audrey Pelé

Lorsqu’un franchisé décide de rejoindre un réseau, il ne pense pas toujours au moment où il devra le quitter et céder son commerce. Pourtant c’est un impératif qui permet d’éviter bien des ennuis ! Il faut donc se renseigner sur les conditions de fin de contrat et être au fait de ce que le franchiseur peut imposer.