Se lancer en franchise bagel corner 2

Bagel Corner : une formation personnalisée pour les franchisés

, par Camille Boulate

L’enseigne de restauration spécialisée dans le bagel propose un accompagnement individualisé à ses franchisés. De la recherche de local à la formation du métier d’entrepreneur et de restaurateur, Bagel Corner suit de près ses collaborateurs.

A formation chez Bagel Corner reste une étape importante mais surtout individuelle. Au sein du réseau, elle intervient une fois que le franchisé voit sa candidature validée. Après avoir franchi les différentes phases d’intégration à l’enseigne [voir encadré], il passera quinze jours dans l’un des deux restaurants parisiens dédiés à la formation, aux côtés de l’animateur de réseau. “C’est important que ce soit lui son formateur afin que le candidat s’entende, dès sa formation, avec la personne qui le suivra tout au long de son contrat, qui dure 7 ans, indique Grégory Clément, directeur de développement de Bagel Corner et d’ajouter : Nos franchisés ne sont pas des numéros, la session individualisée a pour but de les former au mieux”.

 

Former au métier d’entrepreneur

Durant deux semaines, Bagel Corner passe en revue les dix “fiches conseil” élaborées afin d’enseigner les rudiments du métier d’entrepreneur et de restaurateur à son futur franchisé. “Deux des fiches sont dédiées à l’entrepreneuriat et à la recherche de local. Les huit autres se focalisent sur le métier de restaurateur : l’hygiène, le marketing, les ressources humaines par exemple”, souligne Grégory Clément. À la fin de chaque journée de formation, le formateur et son apprenti franchisé font le point. “L’ensemble des sujets sont passés en revue  afin de répondre à toutes les questions et de préparer au mieux l’ouverture du restaurant”, précise Grégory Clément. L’objectif de la formation : ne passer à côté d’aucun point essentiel. “À l’issue des quinze jours, le franchisé doit être à 100 % opérationnel”, indique le directeur de développement.

 

Aider à la recherche de local

Pour y parvenir, il doit dénicher le bon emplacement, correspondant à un maximum de ses attentes. Un point sur lequel Bagel Corner l’accompagne, même si cela peut prendre parfois plus de temps que prévu.“Par exemple, pour Ricardo, un de nos franchisés installé en août 2015 rue des Gobelins à Paris, nous avons visité 52 locaux avant de trouver l’endroit qui lui convenait, se souvient Grégory Clément. Nous voulons être sûrs d’implanter nos franchisés dans de bonnes conditions.” L’enseigne soutient également ses candidats à la franchise dans la réalisation des travaux et la promotion du point de vente au moment de son ouverture. “Nous avons un architecte groupe qui réalise l’ensemble de la mise en place du restaurant. Avant l’inauguration, nous faisons marcher nos réseaux, notamment de journalistes, qu’ils soient nationaux ou locaux, précise le directeur de développement. Il ne faut pas oublier que notre réussite passe par celle de nos franchisés…”

 

Un suivi sur la durée

Et après l’inauguration du restaurant, le franchisé bénéficie d’un accompagnement d’une semaine de la part de Bagel Corner afin de lancer la machine. “L’animatrice de réseau, très opérationnelle car anciennement manager de restaurant, vient sur le site et effectue l’ouverture avec le franchisé. Une ouverture qui est soutenue par les trois fondateurs de l’enseigne”, indique Grégory Clément. Par ailleurs, l’animateur de réseau suit l’évolution des franchisés sur le long terme en l’appelant une fois par semaine et en allant le voir sur le terrain, une fois tous les trois mois.“À chaque visite, il repasse en revue les ‘fiches conseil’ et aide les franchisés à promouvoir leur chiffre d’affaires. L’objectif de ces points hebdomadaires et mensuels reste de maximiser la rentabilité des candidats du réseau”, explique Grégory Clément. D’après Bagel Corner, un franchisé, qui réalise entre 200 000 et 450 000 euros de chiffre d’affaires annuel selon son emplacement, sollicite souvent l’enseigne pour être conseillé en marketing, en gestion et en ressources humaines. “Mais aussi sur la mise en place des nouveautés de l’enseigne”, précise le directeur de développement.
Aujourd’hui, pour gérer ses 20 restaurants (5 en propre, 15 en franchise), Bagel Corner compte sur 5 personnes dédiées à l’accompagnement des franchisés. Un nombre qui a vocation à augmenter dans les mois et années à venir puisque l’enseigne prévoit d’ores et déjà d’ouvrir trente restaurants supplémentaires en 2016 et atteindre le chiffre symbolique de 100 emplacements d’ici à 2020. Pour parvenir à cet objectif, Bagel Corner prévoit, dès l’année prochaine, “un rythme annuel d’ouvertures d’une quinzaine de sites, indique Grégory Clément. Nous voulons des animateurs de réseau de terrain. Nous devons donc continuer à former des personnes qui seront capables d’encadrer nos franchisés”.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires