Se lancer en franchise Lynx RH formation franchise

Laure Van Eeclo et Alexis Fontenette, directeurs de l’agence Lynx RH de Clermont-Ferrand.

Lynx RH :un parcours pour les professionnels et un autre pour les néophytes

, par Innocentia Agbe

Créé en 2009 et lancé en franchise en 2010, Lynx RH est un réseau qui développe des agences d’emploi pour candidats en intérim, CDD ou CDI. L’entreprise propose deux parcours de formation : un destiné à ceux issus du métier et l’autre pour les non-initiés.

Chez Lynx RH, la formation initiale peut s’étaler sur les trois premiers mois d’activité. Deux parcours sont proposés : un pour les professionnels du secteur et l’autre pour les novices. En fait les deux catégories ont un tronc commun. Pour les premiers, la formation s’arrête là tandis que pour les seconds elle continue ensuite.“Les gens issus du métier ont une formation plus courte de 8 jours dont 3 en individuel dans leur agence au moment de leur ouverture. Les autres, il faut les former davantage.Nous les accompagnons donc via 18 jours de formation”, explique Arnaud Weckonski,directeur associé d’Alphyr (franchiseur de Lynx RH).

 

Le tronc commun

Ce tronc commun de 8 jours commence par 5 en formation collective. Une journée est consacrée à la partie juridique comme la législation sociale. “À la fin de cette journée,on leur remet un document avec des cas pratiques”, explique Arnaud Weckonski. La session est assurée par une juriste. Le 2e jour est dédié au système d’information. Il s’agit de l’outil qui permet notamment de faire les contrats de travail, les fiches de paye ou encore les factures. Il sert aussi à gérer la relation avec les candidats. “C’est un système d’information RH. Cette formation est assurée par une spécialiste salariée de la tête de réseau”, développe Arnaud Weckonski. La 3e session se concentre sur le sourcing et le recrutement. L’objectif est d’aborder la partie “recrutement du candidat”. Les participants reçoivent des conseils sur comment les attirer, mettre en place une annonce, organiser un entretien de recrutement et en faire la synthèse ou encore utiliser les job boards. La 4e journée est dédiée à la partie commerciale et prospection.“Il s’agit de la prospection dans le cadre du lancement d’une agence : Comment identifier ses interlocuteurs, faire de la prospection téléphonique et physique, rédiger des propositions commerciales ou encore faire un entretien de découverte avec le client”,décrit Arnaud Weckonski.

 

Chez le franchisé

Dans le tronc commun sont aussi prévus 3 jours de formation dans l’unité du franchisé. Ils ont lieu quand ce dernier a commencé son activité. En tout cas quand il est installé et opérationnel. La première journée sert à aborder les aspects comptables et financiers comme comment gérer la trésorerie. Puis, il y a deux journées distinctes, une le 1er mois et l’autre le 2e, pendant lesquelles une personne va venir épauler le franchisé au moment de la clôture mensuelle. “Il s’agit de la première fois où il va faire un contrat, des relevés d’heures ou encore les factures”, explique Arnaud Weckonski.

 

Vis ma vie

En plus des éléments cités plus haut, les néophytes ont 10 jours de formation supplémentaires. Ils se font sur deux semaines consécutives de chacune 5 jours. “C’est un peu un ‘vis ma vie’”, décrit le directeur associé d’Alphyr. En fait, le franchisé va travailler pendant tout ce temps aux côtés d’un consultant dans une agence Lynx RH. “Sur une semaine, il va faire des tâches extrêmement répétitives comme effectuer les contrats dans les 48h, gérer les renouvellements, faire le point avec les clients. Cela fait partie de la gestion administrative d’une agence”, explique Arnaud Weckonski. Le franchisé pourra aussi s’entraîner à chercher des candidats en déposant des annonces, en parcourant les sites d’emploi, sélectionnant les CV, en effectuant des préqualifications, des entretiens ou encore des synthèses de recrutement. Puis, il aborde la phase commerciale. “On a recruté un candidat et maintenant il faut le placer”, explique Arnaud Weckonski. Il s’agit donc d’apprendre à faire de la prospection : cibler les entreprises, les appeler, prendre des rendez-vous. La personne en formation apprend aussi comment gérer ce rendez-vous chez le client et bien rédiger une offre commerciale. Tout cela se passe dans une agence pilote dans le 17e arrondissement de Paris.

 

Et après ?

Je considère que la formation doit continuer tout au long de l’année”, tient à préciser Arnaud Weckonski. Ainsi tous les mois, une personne du siège passe dans chaque agence au minimum une journée. “C’est de l’accompagnement, on ne le compte pas au titre de la formation mais cela en fait partie”, poursuit le directeur associé d’Alphyr. Selon ce dernier, cela permet de répondre à des problématiques rencontrées par les franchisés au fur et à mesure de leur activité. Ensuite,les franchisés sont également formés en fonction de l’évolution du concept. Cinq jours par an y sont consacrés. Par exemple, il y a des modules de formation “métier”(transports et logistique, industrie…) ou encore des sessions dédiées à l’évolution du système d’information. En fait, les franchisés ont à leur disposition un catalogue de formations dans lequel ils peuvent choisir celles qu’ils veulent suivre. Ainsi en plus des évolutions du concept, certaines formations sont des bases et peuvent être proposées plusieurs années de suite comme “négocier un contrat CDI avec un client” ou “effectuer l’audit des risques de son agence”. Ces journées se déroulent à Paris. À noter que chaque salarié d’une agence doit suivre le tronc commun de formation de cinq jours quel que soit son poste. Cela est à la charge du franchisé.

gplus-profile-picture

Innocentia Agbe
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires