Points de vue d'experts serge_meresse_18-02-08-web

Salon de la franchise : restez vigilant

, par La Rédaction

Le salon de la franchise va bientôt ouvrir ses portes et nombreux seront les franchiseurs en stand prêts à attirer vers leurs enseignes avec tous les artifices de la séduction des candidats à la franchise qui eux sont prêts à investir leurs économies, à emprunter à la banque en donnant leurs cautions ou en hypothéquant leur maison pour s’offrir une reconversion professionnelle, par choix ou par nécessité. Serge Méresse, , avocat au sein du cabinet SCP Threard, Bourgeon, Méresse & Associés, apporte ses conseils pour réduire les risques.

Ce salon est un peu le miroir aux alouettes. Attention de ne pas succomber aux paillettes des mots et aux promesses des développeurs de réseau payés pour recruter et qui seront indifférents au sort de ceux qu’ils auront convaincu, après, une fois que le contrat aura été signé et que la liberté sera perdue.

Ne pas se fier aux apparences
Voici quelques conseils pour un franchisé en recherche d’enseigne :
– Ne pas croire les beaux parleurs qui ne confirment pas leurs propos par un écrit ;
– Ne pas céder à l’urgence de saisir de prétendues opportunités qui n’est avancée que pour empêcher la réflexion et l’étude du projet ;
– Se détourner absolument des franchiseurs qui refusent de faire l’étude de marché que la loi met à leur charge ;
– Lire et comprendre le DIP et le contrat de franchise proposé car une fois signé, le franchisé y est enfermé ;
– Demander au franchiseur de justifier les chiffres qu’il met en avant pour vanter son enseigne et les vérifier ;
– Se faire assister par des conseils indépendants pendant la phase d’étude et de montage du projet, qu’il s’agisse d’une création et plus encore en cas de reprise ;
– Ne pas se laisser emporter par l’euphorie du salon et ne rien signer sur le stand qui n’ait été préalablement étudié et mesuré ;
– Mettre en concurrence les projets et les enseignes et se méfier des apparences ;
– Savoir qu’une enseigne connue ne garantit pas plus la réussite du projet qu’une jeune enseigne car les deux ont leurs avantages et leurs défauts ;
– S’assurer de la fiabilité de ceux avec lesquels vous envisagez de vous lier pour plusieurs années parce qu’ils auront le contrôle juridique et économique de votre entreprise.
Ces quelques précautions permettront de réduire les risques, sans jamais les supprimer tout à fait, et d’envisager avec plus de sérénité ce beau projet d’entreprise en franchise.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires