Points de vue d'experts rue_commercante_officiel_franchise

Le contrat de réservation de zone en franchise

, par La Rédaction

Le contrat de réservation de zone est un avant-contrat de courte durée (généralement quelques mois) qui permet à un candidat à la franchise de réserver une zone avant de s’engager. Par Jean-Baptiste Gouache, avocat associé, Gouache Avocats.

 

Avec le contrat de réservation de zone, le futur franchisé est assuré, pendant la durée de réservation de bénéficier d’une exclusivité territoriale, qui lui permet de finaliser son projet de devenir franchisé de l’enseigne, sans pour autant s’engager à signer un contrat de franchise.

Ce précontrat définit des obligations pour le franchiseur comme pour le candidat. Il définit les diligences que le candidat doit accomplir, telles que la recherche d’un local ou de financements.

Il vient aussi préciser l’assistance qui sera donnée par le franchiseur au futur franchisé pendant cette phase et notamment, les informations auxquelles le candidat aura le droit d’accéder.

 

Quels avantages ?

Le franchiseur s’engage à aider le candidat dans ses démarches (aide à la recherche du site, assistance dans l’obtention d’un prêt, etc.) et s’engage à ne pas rechercher de nouveaux candidats pour la zone réservée par le candidat franchisé.

Les deux parties tirent un avantage du contrat de réservation de zone : le franchiseur s’assurera par ce biais de l’engagement minimum du candidat, qui rémunère son exclusivité, et ce dernier pourra étudier la faisabilité de son projet sans s’engager dans les termes d’un contrat de franchise.

A l’issue du contrat de réservation de zone, le contrat de franchise définitif sera signé si les démarches et conditions prévues ont été réalisées et si les parties le souhaitent.

Le futur franchisé doit payer une indemnité de réservation de zone. Bien souvent, le franchiseur prévoit que cette indemnité de réservation viendra en réduction du montant du droit d’entrée si le contrat de franchise est signé. Cela permet de ne pas alourdir le besoin de capitaux propres du candidat et de rendre le système de réservation attractif.

Le franchiseur doit fournir l’ensemble des informations nécessaires contenues dans le document d’information précontractuelle prévu par l’article L.330-3 du Code de commerce, lorsque le versement d’une indemnité de réservation est exigé préalablement à la signature du contrat de franchise, au moins 20 jours avant le versement de cette somme, qui intervient le plus souvent à la date du contrat de réservation.

 

L’auteur

Jean_Baptiste_Gouache_Officiel_FranchiseJean-Baptiste Gouache est Avocat associé au cabinet Gouache Avocats. Il est membre du Collège des Experts de la Fédération Française de la Franchise.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires