Points de vue d'experts

Notre président n’aime pas l’immobilier : une preuve à 5 euros

, par Julie Tadduni

L’annonce, le 22 juillet, d’une future baisse de 5 euros des APL pour la fin de l’année avait suscité la colère des bénéficiaires. Mardi 5 septembre, Emmanuel Macron a invité les propriétaires à baisser le prix de leurs loyers de 5 euros, pour compenser cette perte. Réaction d’Éric Allouche, directeur exécutif du réseau Era Immobilier.