Bonnes pratiques Publicité

Mon enseigne ne communique pas !

, par Julie Tadduni

Si la franchise est la garantie d’un accompagnement, c’est aussi un gage de communication, souvent proportionnel à la taille du réseau que vous avez choisi. Comment agir cependant lorsque l’enseigne ne semble pas faire de publicité ?

“Il y a une différence entre ne pas communiquer suffisamment et mal communiquer”, lance Laurent Delafontaine, associé-fondateur d’Axe Réseaux et membre du Collège des experts de la FFF. La franchise implique que l’enseigne que vous avez choisi de rejoindre attribue un budget, via la redevance, à la communication quelle qu’elle soit. Lorsque vous vous lancez au côté d’une enseigne et que vous ne ressentez pas les retombées, ou que vous ne voyez aucune publicité, l’expert encourage à dialoguer avec sa tête de réseau.

 

Manque de communication ou mauvaise stratégie ?

“Le franchiseur n’est pas un marketeur. Cependant, libre à lui de mettre un budget dans Google adwords plutôt que dans un spot sur TF1”, expose Laurent Delafontaine. Si, en tant que franchisé, vous n’êtes pas d’accord sur les choix qui sont faits en la matière, il recommande dans un premier temps de discuter de l’impact de la dernière campagne avec d’autres membres du réseau. L’idée est de savoir s’ils ressentent la même chose que vous ou non. En effet, une campagne peut être plus ou moins efficace selon les territoires. Pour lui, il ne faut pas se mettre le franchiseur à dos pour un sujet sur lequel on n’est pas expert soi-même. Il s’agit donc de faire preuve de diplomatie et d’élégance.
Toutefois, le rôle du franchiseur implique de gérer la communication. D’ailleurs, c’est une attente forte chez les candidats puisque la motivation principale des franchisés pour rejoindre une enseigne* est la notoriété de cette dernière (30 %). Si vous avez l’impression que la publicité fait défaut, l’expert conseille là aussi de vous assurer que votre constat est partagé par les autres franchisés. “Il faut également dire les choses de manière élégante. Par exemple, demander à ce que le détail du budget communication soit notifié dans le compte-rendu qui est distribué lors de la réunion annuelle. S’il est criant que rien n’est fait, vous pouvez demander à voir le plan média, en expliquant votre démarche par un souhait de prendre le relais au niveau local. C’est un bon moyen de savoir ce qui a réellement été fait (ou non)”.

 

Chacun sa place

Mais attention à ne pas mélanger les rôles ! “Le franchiseur doit faire en sorte que l’enseigne, la marque, soit reconnue. Le franchisé doit quant à lui se focaliser sur le produit et le prix. Il doit miser là-dessus pour augmenter ses ventes car communiquer sur la marque lui coûtera une fortune et le résultat risque de ne pas plaire au franchiseur. Sans compter que les retombées sont loin d’être immédiates”, assure Laurent Delafontaine. C’est pourquoi vous devez vous appuyer sur les supports locaux et vous concentrer sur le rapport prix et produit. Au franchiseur de faire le reste !

*Source : Enquête annuelle de la franchise par la Banque Populaire en partenariat avec la FFF.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires