Les restaurateurs vont saisir le Conseil d’État

, par Nicolas Monier

L’UMIH veut contester l’iniquité du décret du 29 octobre 2020 obligeant la fermeture des restaurants et autres cafés. Le principal argument avancé : l’autorisation pour la restauration collective de pouvoir exercer normalement.