Une journée avec Sandrine Vezia, franchisée le Bonhomme de bois

, par Chloé Goudenhooft

D’abord comme affiliée puis comme franchisée, Sandrine Vezia tient depuis quelques années une boutique le Bonhomme de bois. Approvisionnée par une quarantaine de fournisseurs, l’entrepreneure passe son temps à organiser le magasin et valoriser ses produits différemment. Si elle met beaucoup de cœur à travailler dans l’univers des enfants, elle reconnaît que bonne humeur et patience sont les maîtres mots pour apprivoiser cette clientèle si spéciale.