Bonnes pratiques Numérique

Mes salariés n’ont aucune appétence pour le numérique

, par Marie Roques

La consigne est partout et réaffirmée par votre tête de réseau. La révolution digitale est stratégique pour les entreprises et doit être pleinement intégrée aux points de vente. Seulement, vos équipes ont du mal à s’y faire et se crispent à la simple évocation de la mise en place d’une nouvelle technologie. Voici quelques conseils pour convertir les plus réfractaires.

“Moi, les nouvelles techno­logies, je n’y comprends rien”, “ce nouveau système est bien trop compliqué pour moi.” Autant de réactions que peuvent avoir vos salariés quel que soit votre secteur d’activité, alors que la tête de réseau vous presse d’utiliser les technologies numériques dans votre travail quotidien.

 

Pédagogie

Pour autant, face à ces réticences, il est possible de mettre en place des choses assez simples pour faciliter l’approche digitale. “Il ne faut pas oublier qu’une fois que les nouvelles pratiques sont identifiées (ou imposées par la tête de réseau), il est indispensable d’accompagner le changement pour les mettre en œuvre”, avertit Jean-Paul Mauchard, directeur délégué du cabinet Voirin consultants.
Car à première vue, les réticences des salariés face au numérique sont souvent générées par des craintes. “Prenons par exemple une enseigne qui fabrique des produits, les revend à ses franchisés qui les proposent au grand public. Avant le numérique, le magasin était la plate-forme indispensable pour se rapprocher du consommateur final or, aujourd’hui, avec les sites de vente en ligne, il faut se faire une place pour rester au centre de cette relation.” Souvent, les salariés ont tout simplement peur qu’on puisse se passer d’eux. Or, pour Jean-Paul Mauchard, il est important que l’entreprise qui veut par exemple digitaliser ses services et ses moyens passe du temps à expliquer que ces changements de process se font dans l’intérêt général. “Il faut montrer aux équipes que le nouveau système permettra de faire remonter des informations et en tirer profit au niveau local”, explique-t-il.

 

Co-contruction

Si vos équipes sont réticentes à utiliser les nouvelles technologies, il est essentiel de favoriser l’interaction et d’enlever les couches hiérarchiques pour échanger de manière horizontale. Il peut être intéressant de faire venir la tête de réseau pour sensibiliser les équipes sur le rôle déterminant qu’elles peuvent jouer sur l’avenir de l’enseigne. “Il est aussi possible d’inviter un ou plusieurs employés à participer à des réunions avec le franchiseur pour faire entendre la voix des personnes sur le terrain et ainsi enrichir leur rôle”, ajoute Jean-Paul Mauchard.
L’essentiel étant de dédramatiser, de recueillir les idées des salariés et de les faire participer le plus possible au processus de transformation. “Mon conseil est de favoriser la co-construction”, conclut l’expert.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Passage au numérique : 10 conseils pour une transition en douceur – L'Officiel de la Franchise, le

    […] Faites votre propre expérience sur Internet. Retargetez, testez, automatisez, utilisez de la data comportementale, transactionnelle, bref n’ayez pas peur du web, bien utilisé, c’est votre meilleur ami… […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires