Actualités ouvrir_une_franchise_fitness_park_officiel_de_la_franchise

En 2021, Fitness Park se maintient et confirme ses objectifs pour 2022

, par Nicolas Monier

Épaulé par des actionnaires solides, le spécialiste du fitness reste résolument confiant sur son développement. Sur l’année en cours, le CA du groupe devrait atteindre 240 millions d’euros.

Dans une note conjoncturelle de l’Union Sport Cycle de décembre 2021, le secteur du fitness faisait état d’une chute de -16 % d’abonnements en 2020 et de -30% de CA versus 2019. De son côté, sur la même période, Fitness Park enregistrait +4 % d’abonnements pour un repli de -12 % de CA. “Nous avons perdu beaucoup d’adhérents avec la crise. C’est un effet de rattrapage”, explique Philippe Herbette, PDG de Fitness Park. Sur l’année écoulée, le spécialiste du fitness aura réalisé un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros et prévoit d’atteindre 240 millions d’euros de revenus en 2022. En dépit de la pandémie, Philippe Herbette se veut résolument confiant :

“Cette crise a tout accéléré. Le marché s’est consolidé. Nous sommes épaulés par de puissants actionnaires. On le voit, les grands groupes ont mieux résisté. Nous avons pu continuer à communiquer auprès du grand public. Pour l’abonné, privilégier un réseau n’a rien de surprenant. Avec une seule carte Fitness Park, vous pouvez aller vous entraîner dans plus de 250 clubs.”

Pour mémoire, l’enseigne compte parmi ses actionnaires, outre Philippe Herbette, Future French Champions ou encore Momentum Invest et M Capital Partners.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Fitness Park

En 2021, Fitness Park a réalisé 19 ouvertures de nouvelles salles et prévoit de porter ce chiffre à 40 en 2022. De même, 5 clubs ont été ouverts en master-franchise en Espagne et plus de 10 ouvertures sont prévues pour l’année en cours. “En 2020, les banques ont été un peu frileuses pour financer les projets. Les conditions nécessaires étaient plus strictes. Mais là encore, le fait d’appartenir à un grand groupe est un réel facilitateur d’activité. Les banques sont forcément rassurées. Nous avons ouvert 19 clubs en 2021. Mais il faut savoir que tous les deals ont été faits en 2020, en plein cœur de la crise. En 2022, si la situation s’apaise, nous devrions monter d’autant plus en puissance pour nos futures ouvertures de 2023”, poursuit Philippe Herbette. Sur l’année en cours, le groupe prévoit la mise en route de la master franchise au Maroc avec 4 premières villes (Casablanca, Mohammedia, Rabat et Kenitra).

À LIRE AUSSI : Club de fitness : être payé pour faire du sport !

Du côté des franchisés Fitness Park [licences de marque], 40 % des gérants possèdent plusieurs salles, le solde étant tenu par un gérant primo accédant. “Une étude du Boston Consulting Group expliquait que si notre activité faisait logiquement partie des secteurs les plus touchés, en sortie de crise, l’activité rebondirait d’autant plus que les utilisateurs auront envie de prendre soin de leur santé et de leur corps. Nos franchisés historiques ont donc toujours autant d’appétit à nous suivre pour ouvrir de nouvelles salles”, remarque Philippe Herbette.

À LIRE AUSSI : L’hémorragie d’abonnés se poursuit dans les salles de sport

 

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

LOGO FITNESS PARK A3-01

FITNESS PARK

Espace musculation libre ou guidée, cardio, cross training, cours collectifs vidéo, espace haute intensité… Des clubs dernière génération à prix accessible pour offrir aux adhérents une expérience unique et les moyens de se dépasser, se surpasser !

  • Apport :
    360000
  • Implantation :
    250

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème