Actualités Format WEB  (45)

Le groupe SO2R lance le concept Cafétéria Stratto pour les aires d’autoroute

, par Camille Boulate

Développant plusieurs enseignes de cuisine italienne, le groupe SO2R vient de présenter une nouveau concept baptisé Cafétéria Stratto, complémentaire des sandwicheries Stratto déjà installées sur une dizaine d’aires d’autoroute.

Répondre à la demande des consommateurs. Tel est l’objectif du groupe SO2R, développant plusieurs enseignes de cuisine italienne dont Mezzoday, Ottolina Café, Va Bene ou encore Stratto. Cette dernière, évoluant sur le marché de la sandwicherie, est implantée dans une dizaine de station-service présentes sur les autoroutes. Pour compléter cette offres de restauration rapide, le groupe SO2R a élaboré un nouveau concept baptisé Cafétéria Stratto. “À la différence des sandwicheries-cafétérias Stratto, le nouveau concept ne propose pas de sandwiches, mais des pizza cuites devant le client dans des fours à sole en pierre réfractaire, assurant un spectacle en continu. […] Cette offre de pizzas, à la base de l’ADN de Stratto, vient compléter une offre complète de plats régionaux, de grillades et de plats typiques italiens”, détaille l’enseigne dans un communiqué.

À LIRE AUSSI : Volfoni poursuit son développement

Plusieurs ouvertures à venir

L’objectif du groupe de restauration SO2R est de s’adapter à la demande des voyageurs qui, s’arrêtant sur les aires d’autoroute, souhaitent se restaurer rapidement. Ce nouveau concept a d’ores et déjà séduit puisque plusieurs ouvertures sont programmées sur différentes aires d’autoroutes. “Venant de remporter deux appels d’offres pour des installations prochaines de Cafétéria Stratto, installées dans des food court, sur les aires de Bosgouet Nord (A13) avec le pétrolier Total, et l’aide d’Ambrussum Nord (A9) avec EG Group, Hervé Musset et Pierre de Wulf, [les deux fondateurs du groupe, ndlr.] sont optimistes quant au développement du concept sur les aires d’autoroutes”, souligne l’enseigne.

À LIRE AUSSI : Les Français et la pizza, une vraie Dolce Vita

Circuit-court

Dans l’esprit d’une cafétéria classique, ce nouveau concept se veut chaleureux et offre un service en continu. Ainsi, l’entreprise précise que pour “garantir la fraîcheur des repas, la cuisine est réalisée sur place devant les clients pour plus de transparence. En cas de forte affluence, les bacs chauffants sont alimentés en continu, et lorsque le flux de clients est plus faible, les cuisiniers privilégient le service à la minute.” Pour l’approvisionnement, les fondateurs ont fait le choix des circuits courts pour chacun des restaurants, notamment concernant les fruits et légumes qui seront sélectionnés auprès de producteurs locaux. “Les clients apprécient de connaître la provenance des produits indiquée au menu”, précise Pierre de Wulf.

À LIRE AUSSI : découvrez plus d’information sur le secteur des grills et des brasseries grâce à notre fiche thématique disponible sur notre boutique.

Éco-responsabilité

Du côté de la viande, également, l’enseigne a opté pour des entrecôtes labellisées Bleu Blanc Cœur ou encore des steaks hachés bio. “Nous sommes convaincus des bienfaits de consommer bio et souhaitons limiter notre impact environnemental tout en répondant aux exigences des consommateurs”, souligne Pierre de Wulf. Toujours dans l’optique de conserver des engagements éco-responsables, le groupe opte pour des matériaux écologiques comme le bambou, l’amidon de maïs, le bois ou l’inox. “Nous avons réalisé un travail important autour de l’aménagement et du design des cafétérias pour en faire de véritables lieux de détente avec notamment des couleurs et matériaux évoquant la nature”, insiste Hervé Musset.

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème