Actualités Format WEB  (2)

Le PGE saison disponible dès le 5 août auprès des acteurs bancaires

, par La Rédaction

Annoncé mi-mai avec l’ensemble des mesures d’accompagnement du Plan tourisme, le PGE saison sera accessible pour les entreprises dès demain, mercredi 5 août, auprès des acteurs bancaires. Explications sur ce dispositif complémentaire.

Face à la situation compliquée et au désarroi des acteurs du tourisme, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a annoncé mi-mai toute une série de mesures visant à soutenir ce secteur d’activité. Parmi les annonces effectuées dans le cadre du Plan tourisme par Bruno Le Maire, la création d’un PGE saison avait été présentée. Destiné aux acteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de l’événementiel, du sport, du loisir et de la culture, ce nouveau PGE sera disponible et accessible auprès des réseaux bancaires dès demain, mercredi 5 août.

À LIRE AUSSI : Tourisme : les acteurs sur le pont pour la reprise

Nouveau plafond

Ce PGE saison capitalise sur ce qui a fait la force du PGE classique : “une distribution simple, de proximité et donc massive, tout en faisant bénéficier l’entreprise ou le professionnel de conditions plus favorables qui permettent de mieux répondre aux besoins de ceux dont l’activité est plus saisonnière”, explique le gouvernement dans un communiqué. Le PGE saison modifie les méthodes de calculs pour déterminer le montant qui vous sera prêté, en tant qu’entrepreneur. Classiquement, le PGE ne pouvait pas dépasser 25 % du chiffre d’affaires ou 2 ans de masse salariale pour les entreprises en création ou innovantes. Le PGE Saison permet de substituer à ces critères. Désormais, le plafond pour les entreprises du secteur du tourisme sera calculé selon la somme des 3 meilleures mois de chiffre d’affaires du dernier exercice clos. “Ainsi, à titre d’exemple, le plafond maximum de PGE pour une entreprise très saisonnière appartenant au secteur de l’hôtellerie, telle qu’un camping, qui réalise 80 % de son chiffre d’affaires sur 3 mois, passera de 25 % à 80 % de son chiffre d’affaires du dernier exercice clos”, explique le gouvernement.

À LIRE AUSSI : Des PGE de franchisés Orchestra pour financer NewOrch, nouvelle entité de Pierre Mestre

Marge de manœuvre

L’objectif de cette nouvelle mesure ? Permettre aux entreprises concernées ainsi qu’à leurs banques de gagner en marge de manœuvre pour dimensionner au mieux l’apport de financement qui permettra aux acteurs du tourisme de faire face à leurs besoins de trésorerie. “Le PGE saison vient renforcer le prêt garanti par l’État pour les entreprises et professionnels dont l’activité est saisonnière. […] Ces secteurs durement touchés par la crise bénéficieront d’un appui en trésorerie renforcé, adapté à leurs besoins. L’État a répondu présent dès le premier jour de la crise, il continuera d’accompagner les secteurs en difficulté”, a insisté Bruno Le Maire.

À LIRE AUSSI : “La situation des hôteliers parisiens est catastrophique” (Frédéric Brouillard, Association des franchisés Accor)

555 000 entreprises aidées

Selon la Fédération Bancaire Française (FBF), depuis le début de la crise, le PGE a été octroyé à près de 555 000 entreprises, majoritairement des TPE qui représentent 90 % des bénéficiaires. Au total, ce sont 114 milliards d’euros qui ont été accordés et le taux de refus s’élève à 2,7 % insiste la FBF. “Représentant près d’une entreprise sur six (15 %) ayant d’ores et déjà obtenu un PGE, le secteur de l’hébergement/restauration figure comme le deuxième secteur souscripteur de ce prêt et fait partie des principaux secteurs éligibles au PGE saison. Ainsi, pour ces entreprises ayant déjà souscrit un ou plusieurs PGE, le PGE saison fonctionnera comme un complément permettant d’aller jusqu’au plafond correspondant aux trois meilleurs mois d’activité”, souligne la Fédération Bancaire Française.

Avatar

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires