Actualités Format WEB (49)

Mr.Bricolage souhaite céder ses magasins intégrés

, par Camille Boulate

Face aux difficultés financières rencontrées par ses 65 points de vente exploités en propre, le groupe Mr.Bricolage entend accélérer leur cession auprès des adhérents. Une stratégie qui a été amorcée fin 2016.

Se recentrer sur son activité de tête de réseau. Voilà l’objectif du groupe Mr.Bricolage qui vient d’annoncer l’accélération de la cession de ses magasins tenus en propre. Une initiative qui avait été amorcée en novembre 2016 avec la présentation du plan Rebond et qui avait pour volonté de se focaliser sur son activité de “services et réseaux”, c’est-à-dire sur son rôle de franchiseur. Dans un communiqué, publié ce jeudi 13 décembre, le groupe précise ainsi :

 

“En voulant accélérer le recentrage du groupe sur son activité historique de services aux réseaux, Mr.Bricolage réaffirme la pertinence du modèle qui fait le succès de l’enseigne depuis ses débuts : l’alliance de la performance d’un réseau de magasins détenus par des adhérents-entrepreneurs et la puissance d’une centrale d’achats et de services compétitifs, entièrement centrée sur l’accompagnement des magasins de son réseau”

 

Des magasins intégrés en sous-performance

Si en deux ans, ce sont 22 magasins qui ont été repris ou définitivement fermés, ce n’est pas encore suffisant pour que l’enseigne retrouve des couleurs. En effet, selon les chiffres publiés par Mr.Bricolage, l’activité “commerce”, qui regroupe les magasins intégrés et le e-commerce, accuse une chute de 17,2 % de son chiffre d’affaires consolidé en 2018. “Cette baisse a été accentuée par les cessions et les fermetures de magasins intégrés intervenues courant 2017 et début 2018. Pour les seuls magasins intégrés, la baisse du chiffre d’affaires consolidé s’élève à 4,4 % à nombre de magasins comparable”, précise le groupe. Le projet d’accélération de ce plan de cession concerne les 65 points de ventes détenus par Mr.Bricolage et a été présenté, ce jeudi 13 décembre, aux instances représentatives du personnel. “Il s’articulera sur plusieurs étapes dont la première privilégiera les repreneurs à l’intérieur du réseau afin de favoriser les modalités de mise en œuvre du transfert automatique des contrats de travail”, insiste le groupe. Un point d’étape sur l’avancée des projets de cession est prévu au cours du premier semestre 2019.

 

Vers les 1 000 points de vente

Parallèlement, le réseau entend toujours atteindre le cap des 1 000 magasins à horizon 2028 et compte sur le déploiement de son nouveau concept pour y parvenir. Présenté en mars dernier, celui-ci est déjà mis en place, à date, dans 5 magasins et “vise à transformer les points de vente en magasins lieux de vie (conseil, mise à disposition d’espaces, accessibilité des produits et services) et apporter une réponse 100% digital”, insiste le groupe. C’est d’ailleurs dans ce sens que deux des cinq points de vente rénovés accueillent un corner Cdiscount pour les produits “petit électroménager”, premier volet d’un partenariat passé entre les deux entreprises et annoncé en juillet et qui devrait permettre à Mr.Bricolage, dans un second temps, de proposer ses produits sur la marketplace de Cdiscount.

À noter :

Au 30 novembre 2018, le groupe Mr.Bricolage compte 781 magasins en France et à l’international, dont 325 adhérents Mr.Bricolage, 391 adhérents Les Briconautes et affiliés sous leur propre enseigne et 65 magasins intégrés.

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

Mr Bricolage

MR BRICOLAGE

 

Faites le vous-même mais pas tout seul !

  • Apport :
    200000
  • Implantation :
    761 en France dont 68 à l'étranger

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème