Actualités salad&co-officiel-de-la-franchise

Salad & Co veut assaisonner son développement en franchise

, par Camille Boulate

L’enseigne, fondée en 2009 en région lilloise, amorce son développement en franchise. Proposant salades et planchas à volonté, le réseau Salad & Co compte bien asseoir sa notoriété avec de nouveaux franchisés.

Accélérer son développement via la franchise. Voilà l’objectif de l’enseigne Salad & Co, créée en 2009 en région lilloise. Avec 13 restaurants au compteur, répartis entre Lille, Caen, Toulouse, Bordeaux et Nice, l’enseigne compte étoffer son maillage territorial grâce à la franchise.

“Cette année, on va se concentrer sur deux points de vente, qui seront ouverts uniquement en franchise, insiste Romain Toulemonde, directeur général du réseau Salad & Co. Dès 2023, nous visons 5 restaurants en franchise et à partir de 2024 nous souhaitons passer sur un rythme d’une dizaine d’ouvertures, dont deux en succursale. Le gros du développement se fera, demain, en franchise.”

Si l’enseigne du groupe Agapes Restauration (Les 3 Brasseurs, Flunch, So Good ou encore Pizza Paï) a conscience de l’apport et de l’importance des franchisés, elle souhaite toutefois continuer à ouvrir des magasins en succursale. “Nous savons que les franchisés sont de meilleurs commerçants locaux. C’est absolument majeur, insiste Romain Toulemonde. Quand on voit les crises que l’on vit depuis deux ans et que l’on regarde le panorama du groupe Agapes Restauration, partout où il y a des franchisés ces derniers font 10 à 15 points de mieux en CA que les points de vente en succursale.”

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Eat Salad

Modèle atypique

Évoluant sur le marché de la restauration rapide healthy, Salad & Co se différencie par son modèle atypique. En effet, Salad & Co propose aux clients un format de buffet à volonté. “Les clients composent eux-mêmes, en libre-service, leurs salades. Nous proposons également une offre chaude de plancha à volonté ainsi que des soupes. Toute notre offre est disponible en formule allant de 12,90 à 16,90 euros.” Pour s’implanter, Salad & Co vise des agglomérations d’au moins 150 000 habitants avec des emplacements situés en périphérie des villes.

Plutôt sur des zones mixtes, alliant habitation, activité de bureau et de loisirs. Nous aimons beaucoup les emplacements à côté de cinémas par exemple”, détaille Romain Toulemonde.

Côté format, plusieurs modèles sont testés par l’enseigne. Si Salad & Co a été coutumier de grandes cellules commerciales allant jusqu’à 700 mètres carrés, la tête de réseau table désormais sur des points de vente de 500 mètres carrés. “Cela sera notre format principal en franchise. Nous étudions également des modèles plus petits, d’environ 250 mètres carrés. Nous en avons deux dans des sièges sociaux Decathlon en périphérie de Lille ”, affirme Romain Toulemonde.

À LIRE AUSSI : Marché du snacking : hausse de 11 % du nombre d’unités en 2021 

Approvisionnements français

Et si historiquement l’enseigne s’est développée en périphérie, elle ne se ferme pas la porte à investir les centres-villes, bien au contraire. Dès cette année, un premier test devrait être effectué par l’enseigne via un point de vente en succursale. Plus globalement, le réseau souhaite, dans un premier temps, étoffer sa présence dans les régions où elle est déjà présente. “Plutôt que de partir sur de nouveaux territoires de conquête, nous voulons densifier la région bordelaise et toulousaine ainsi que le sud-est de la France”, confie Romain Toulemonde. Pour séduire les futurs franchisés Eat Salad, le groupe mise sur la qualité des produits. L’enseigne affirme ainsi n’utiliser que des produits bruts et frais.

“100 % des fruits et légumes que nous utilisons sont produits en France, sauf pour les produits exotiques que l’on ne peut produire sur notre territoire, souligne Romain Toulemonde. 70 % de nos légumes sont produits à moins de 200 kilomètres de nos restaurants.”

Si devenir franchisé Salad & Co vous intéresse, il faudra compter un droit d’entrée de 50 000 euros HT pour un investissement global d’environ 1 million d’euros. “Nous demandons un apport de 25 %. Côté redevances, celle dédiée à l’enseigne s’élève à 5 %, à laquelle s’ajoute 1 % de redevances publicité”, détaille le directeur général. Enfin, côté profils, Salad & Co recherche des candidats qui seront opérationnels dans leur point de vente. Pas besoin d’être issu du secteur de la restauration, en revanche, avoir une expérience en management est primordial.

“Nous sommes sur des effectifs allant de 25 à 40 collaborateurs”, précise Romain Toulemonde.

Aussi, l’enseigne n’est pas fermée aux profils déjà franchisés dans une autre enseigne, qu’elle soit du secteur de la restauration ou non. “Ce n’est pas gênant pour nous. Cela peut même renforcer certaines zones et d’être plus fort sur celle-ci. On y voit clairement une opportunité”, conclut le directeur général.

À LIRE AUSSI : Feuillette accélère son développement et veut atteindre les 100 unités d’ici 2025

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

eat-salad

EAT SALAD

Eat Salad se distingue des autres restaurants rapides par son concept sur mesure, permettant avec 11 bases, 38 ingrédients et 8 sauces (faites maison) de composer un nombre infini de salades.

  • Apport :
    150000
  • Implantation :
    50

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème