Actualités soldes1

Soldes d’hiver, les commerçants parisiens font grise mine

, par Nicolas Monier

La CCI Paris et le Crocis livrent un bilan assez négatif des soldes d’hiver 2020. Les commerçants parisiens avaient connu le mouvement social des Gilets Jaunes en 2019, ce sont, cette fois-ci, les grèves qui semblent avoir impacté leur chiffre d’affaires.

 

Les soldes d’hiver ont, semble-t-il, été particulièrement décevantes pour les commerçants parisiens. Dans son récent bilan, la CCI Paris et le Crocis (Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services) font état d’une morosité ambiante. Pour 80 % d’entre eux, les mauvais résultats de cet automne hiver s’expliquent par les manifestions et mouvements sociaux qui ont émaillé la période des soldes. 70 % des sondés notent que ce résultat est moins bon que l’année précédente pourtant fortement ébranlé par les différents actes des Gilets Jaunes. Le bilan met néanmoins en avant que “78 % des commerçants se déclarent satisfaits des dates des soldes de cet hiver qui durent désormais quatre semaines seulement au lieu de six.” Des soldes trop diluées dans le temps auraient pour conséquence de démotiver les consommateurs peu pressés de faire de bonnes affaires.

Des soldes d’hiver ringardes ?

Il semblerait que les commerçants parisiens soient de moins en moins convaincus par la pertinence des soldes. Pour 63 % d’entre eux, l’événement ne serait plus du tout incontournable. On apprend ainsi que 74 % des commerçants et 95 % des enseignes se rabattent plutôt sur des ventes privées ou des promotions avant soldes. Black Friday oblige, l’opération commerciale américaine semble prendre peu à peu le dessus. “Pour 67 % des adeptes, le résultat commercial du Black Friday a été satisfaisant.” Pour les enseignes, ce résultat monte à près de 76 % !

Si 78 % de ces mêmes enseignes se montrent optimistes pour la saison prochaine, ce chiffre tombe à 42 % pour les commerçants indépendants.

Avatar

Nicolas Monier


Sur le même thème