Analyses Officieldelafranchise-agenceautomobiliere

L’Agence Automobilière : transparence et honnêteté en étendard

, par La Rédaction

Spécialisée dans la vente de voitures d’occasion entre particuliers, l’enseigne L’Agence Automobilière poursuit sa route. Avec ses 112 agences au compteur, le réseau mise sur ses valeurs de transparence et d’honnêteté pour convaincre clients et franchisés. Et continuer ainsi à mailler le territoire.

Précurseur de la mise en relation entre particuliers pour la vente de voitures d’occasion, L’Agence Automobilière a vu le jour en 2004. À cette époque, Christophe Winkelmuller, fondateur de l’enseigne, souhaitait ouvrir un garage ou une concession. Mais face aux investissements colossaux demandés, il a fait le choix d’innover, en inventant son propre modèle. “En lisant des articles sur le milieu de l’occasion et du troc, je me suis clairement dit que cela pouvait être transposé au secteur de l’automobile. C’est ainsi que L’Agence Automobilière est née”, se souvient le fondateur. Le concept du réseau est simple : l’agence prend des mandats de vente et met en relation vendeur et acquéreur, comme dans l’immobilier. “Nous n’achetons pas les véhicules, donc les besoins en investissements ne sont pas élevés. Notre modèle économique est de se rémunérer sur les commissions issues des ventes”, insiste Christophe Winkelmuller. Une première unité voit le jour à Sausheim, près de Mulhouse en 2004. Trois ans plus tard, le fondateur inaugure une seconde agence à Colmar et une troisième à Strasbourg. Dès le départ, le chef d’entreprise envisage le modèle de la franchise pour se déployer sur l’ensemble du territoire.

“Je comptais attendre un peu avant de lancer le développement. Mais un premier candidat m’a démarché et il a ouvert, en 2008, sa franchise à Saint-Dié les Vosges. L’activité ayant bien démarré tout de suite, je me suis rendu compte qu’il y avait clairement quelque chose à faire”, détaille Christophe Winkelmuller.

À LIRE AUSSI : Voitures d’occasion : le marché affiche des ventes record

Au fil des années, le réseau se développe et séduit les franchisés. Parmi eux, Rémi Ederlin, installé à Montbéliard depuis 2012. “Le concept et la philosophie collaborative du réseau m’ont tout de suite conquis. Dès mon lancement, mon agence a très bien fonctionné”, confie le franchisé. “Le modèle novateur m’a beaucoup plu. Christophe Winkelmuller a inventé un nouveau métier. L’enseigne avait une dimension humaine, c’était rassurant pour moi”, confirme de son côté Florent Riche, franchisé installé à Belfort depuis 2018. Aujourd’hui, L’Agence automobilière compte 112 agences en France, mais aussi à l’étranger. Notamment en Belgique, en Espagne, au Portugal, en Italie et en Suisse. “Cette année, nous souhaitons ouvrir une quarantaine d’agences supplémentaires. Maintenant que nous sommes structurés, nous sommes en mesures d’accélérer la cadence d’ouvertures. Tout en prenant le temps de bien choisir nos franchisés. Nous estimons qu’il y a le potentiel en France pour 500 agences”, affirme Christophe Winkelmuller.

Retrouvez la suite de notre audit et de notre analyse de l’enseigne L’Agence Automobilière ainsi que de son réseau de franchise, dans notre fiche dédiée !

 

Avatar

La Rédaction


Plus d'informations sur ce réseau :

logo Agence Automobilière 2004

L’AGENCE AUTOMOBILIERE

Vous aimez l’automobile? Vous avez envie de créer votre entreprise ? Vous cherchez un réseau collaboratif, innovant et ambitieux ? Venez rejoindre l’Agence Automobilière, premier réseau de vente de voitures d’occasion de particulier à particulier, en

  • Implantation :
    110

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires