Bonnes pratiques web-cmtjegere

Quelle attitude adopter face à la presse ?

, par Camille Boulate

Faire face aux journalistes n’est pas un exercice facile. Pourtant, communiquer auprès de la presse peut vous arriver, que ce soit une demande de la tête de réseau ou de votre propre initiative.

 

Être franchisé implique parfois de communiquer auprès de la presse. Qu’il s’agisse d’une demande de votre franchiseur ou que ce soit votre idée, les raisons pour lesquelles vous vous retrouverez face à un journaliste sont multiples. “Donc la première chose à savoir, c’est le contexte rédactionnel pour lequel vous devrez communiquer, souligne Denis Caminade, directeur des stratégies de l’agence Shops. Connaître le type de publication, par exemple. Car si vous êtes sollicité pour une revue spécialisée vous adopterez un discours plus technique que pour un média local ou généraliste.”

 

Bien préparer l’interview

Autre conseil : bien préparer l’interview. Pour cela, ne pas hésiter à faire appel à votre tête de réseau pour qu’elle vous fournisse l’ensemble des données concernant l’enseigne. “Avoir sa constitution (nombre de magasins, localités géographiques) mais aussi avoir un background général de son réseau est essentiel”, précise Denis Caminade. “Ayez en tête que le franchisé est le porte-parole de l’enseigne et qu’il doit fournir des informations justes et vérifiables par son interlocuteur. En revanche, gardez à l’esprit que le journaliste n’est pas là pour vous faire de la com’”, ajoute Fabienne Hervé, fondatrice de l’agence FH Conseil. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec l’exercice de l’interview, entraînez-vous. “Et si c’est la première fois que vous allez répondre à un journaliste, demandez si c’est possible d’avoir les questions au préalable afin de vous préparer et donc de vous rassurer. Mais il faut essayer de rester le plus naturel possible”, précise Fabienne Hervé. L’envoi des questions en avance est toutefois rarement pratiqué dans les rédactions.

 

Ne pas dénigrer

Mais quel que soit le contexte de l’interview, il est primordial de ne jamais dénigrer tant vos concurrents que votre tête de réseau. “Il faut rester décontracté par rapport aux autres enseignes. Être humble mais ne pas non plus se dévaloriser”, estime Denis Caminade. Et si vous avez des griefs envers votre franchiseur, évitez de vous épancher auprès du journaliste. “C’est vraiment le dernier recours, et à manier avec une grande précaution, pour vous faire entendre. La presse n’est pas un exutoire”, précise Fabienne Hervé. Mais dans certains cas, évoquer vos différents aux journalistes est le seul moyen de vous faire entendre. Surtout, cela permet aux futurs candidats à la franchise de savoir quels sont les réseaux à éviter…

gplus-profile-picture

Camille Boulate


Sur le même thème