Actualités format-web-8-638x361

Forte croissance pour Emova Group au premier semestre

, par Nathan Rayaume

Emova Group vient de dévoiler les performances du premier semestre de son exercice décalé. Ainsi, la maison-mère de l’enseigne Monceau Fleurs affiche un volume d’affaires de 66,9 millions. En croissance par rapport à l’avant Covid-19.

L’après-crise semble bien enclenchée pour Emova Group. La tête de réseau, développant les enseignes Monceau Fleurs, Au Nom de la Rose, Happy, Coeur de Fleurs et Bloom’s, vient de dévoiler ses performances pour son exercice décalé. Et les résultats pour le premier semestre 2021-2022 sont bons. Ainsi, le groupe affiche une hausse de son volume d’affaires de 8,6 % par rapport au précédent exercice (2020-2021) et de 12 % par rapport à celui d’avant-crise (2018-2019). Le chiffre d’affaires d’Emova Group atteint 66,9 millions d’euros pour les six premiers mois de son exercice décalé. Dans le détail, les franchises réalisent 55,8 millions d’euros de volume d’affaires.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Monceau Fleurs

Moments-forts

Au premier trimestre, Emova Group a affiché une hausse de 20 % de son chiffre d’affaires. Une dynamique qui s’est poursuivie au second trimestre, portée par des temps forts comme la Saint-Valentin, et qui a logiquement permis aux différentes enseignes du groupe de doper leur chiffre d’affaires. Ainsi, Emova constate une hausse des ventes de 40 % sur la période, et ce malgré un historique déjà élevé.

“La dynamique s’est ralentie ces dernières semaines dans un contexte économique et social morose en lien notamment avec les problématiques d’inflation et le contexte géopolitique”, insiste Franck Poncet, président du directoire d’EMOVA Group.

À LIRE AUSSI : Se lancer en franchise : conseils aux futurs franchisés

Rationalisation du parc

Emova Group a également détaillé les résultats de la rationalisation de son parc de magasins. Fin mars 2022, 332 magasins, toutes enseignes confondues, sont opérationnels, dont 56 tenus en succursale. Entre mai 2021 et le début 2022, le groupe a repris 24 franchises. “Hors ces effets de périmètre, le volume d’affaires trimestriel des succursales s’établit à 3,3 millions d’euros, stable par rapport au même trimestre de l’exercice dernier, et ce malgré un parc en diminution”, détaille Emova dans son communiqué. Côté franchises, le volume d’affaires est également stable par rapport aux performances d’avant la crise de la Covid-19. Et cela malgré la diminution du parc. En effet, fin 2019, le groupe comptait 337 franchises contre 276 fin mars 2022.

“Emova Group démontre ainsi la pertinence de sa stratégie volontariste de rationalisation du parc sur des magasins, une marque leader et des emplacements à fort potentiel. Le volume d’affaires des franchises en France est en hausse par rapport au niveau d’avant crise”, insiste le groupe.

Outre des reprises, plusieurs fermetures ont été actées par la tête de réseau, en lien avec le contexte géopolitique. Ainsi, 9 magasins Au Nom de la Rose, situés en Russie, ont ainsi baissé définitivement leur rideau. “Ces points de vente généraient un volume d’affaires très peu significatif. Cette décision n’aura donc pas d’impact sur le volume d’affaires de l’exercice”, insiste l’entreprise.

 

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème