Actualités emova_officiel_de_la_franchise

Léger repli du chiffre d’affaires annuel d’Emova Group

, par Nicolas Monier

Le groupe, propriétaire des enseignes Monceau Fleurs, Au Nom de la Rose, Happy, Cœur de Fleurs et Bloom’s, a vu ses revenus baisser de presque deux millions d’euros sur son exercice décalé 2021/2022.

Le spécialiste du marché floral aura fait face, sur son exercice décalé 2021/2022, à une baisse de 1 % de son chiffre d’affaires qui a atteint 125,5 millions d’euros. À noter que l’activité franchise recule également de 6,4 millions d’euros pour afficher un résultat de 104,4 millions d’euros sur la même période.

L’année est marquée par un contraste entre un premier semestre à 8,6 % de croissance par rapport à N-1 et un second semestre à -11 % par rapport à N-1 avec un décalage défavorable d’évènements commerciaux majeurs comme la fête des mères”, explique Franck Poncet, président du directoire d’Emova Group.

Et le groupe, propriétaire des marques Monceau Fleurs, Au Nom de la Rose, Happy, Cœur de Fleurs et Bloom’s d’évoquer un environnement “particulièrement perturbé”, marqué par “un contexte géopolitique international instable”, “les élections présidentielles et législatives”, une “très forte inflation”, ainsi que des “tensions sur le pouvoir d’achat incitant à des arbitrages de consommation”.

À LIRE AUSSI : Nouveau concept pour Au nom de la rose

Le volume d’affaires lié à la partie e-commerce a atteint, sur la période 2021/2022, 300 000 euros contre 400 000 euros sur l’exercice précédent. Sur ce segment, Emova indique désormais revenir à des “niveaux plus normalisés” après les chiffres enregistrés les dernières années, résolument favorables, et, en grande partie, liés au contexte sanitaire.

Rationalisation du parc de magasins

À la fin du mois de septembre 2022, le groupe détenait 334 points de vente dont 278 en franchise. Sur son exercice 2021/2022, Emova aura procédé à dix nouvelles ouvertures. Parmi les points notables soulignés par le groupe, le rachat de huit magasins précédemment sous franchise au 2e trimestre 2022. Par ailleurs, le groupe indique avoir fermé 9 magasins Au Nom de la Rose implantés en Russie suite au conflit avec l’Ukraine :

Ces points de vente généraient un chiffre d’affaires très peu significatif ; cette décision n’aura donc pas d’impact sur le chiffre d’affaires de l’exercice”, précise le groupe dirigé par Franck Poncet.

En outre, Emova a également poursuivi la rationalisation de son parc de magasins via le passage, sous l’enseigne Monceau Fleurs, de 5 magasins exploités précédemment sous la marque Rapid’ Flore qui a intégré le groupe avant de devenir Coeur de Fleurs. Cette politique correspondant, selon le groupe, à “l’amélioration du mix-magasins en termes d’enseigne, de taille de boutiques et d’emplacement géographique”.

À LIRE AUSSI : Emova Group : “En 2021, nous avons fait 100 % de nos ouvertures en franchise”

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :


Sur le même thème