Actualités ouvrir_une_franchise_buffalo_grill_officiel_de_la_franchise

Napaqaro va développer la marque américaine Popeyes en France

, par Camille Boulate

La maison-mère des enseignes Buffalo Grill et Courtepaille, qui s’est rebaptisée il y a quelques semaines, vient d’annoncer acquérir la master-franchise Popeyes. Napaqaro va ainsi développer l’enseigne américaine sur le territoire français. Avec de fortes ambitions à la clé.

“Ce fut un combat féroce. Nous avons négocié pendant 6 mois pour obtenir la master-franchise”, annonce d’emblée Jocelyn Olive, directeur général de Napaqaro qui vient de décrocher le développement de l’enseigne américaine Popeyes. Une marque encore méconnue des consommateurs français, même si en 2018, un premier essai avec Lodarest (Independance Burger) avait été entrepris dans le sud de la France. Une tentative, rapidement avortée, après des divergences stratégiques. Le groupe Napaqaro, maison-mère des enseignes Buffalo Grill et Courtepaille, retente ainsi l’aventure et affirme par là-même son ambition d’être multi-spécialiste. “Nous en parlions il y a quelques semaines, lorsque nous avons révélé notre nouvelle identité de marque : notre volonté est d’élargir notre périmètre de marques et de sortir de la restauration assise et de la livraison. Nous avons misé sur la restauration rapide à base de poulet.” Le choix de Popeyes s’est fait naturellement pour le groupe Napaqaro. Après avoir testé de nombreux produits outre-Atlantique, Jocelyn Olive assure : “Ce sont des recettes exceptionnelles. Le poulet est mariné pendant 12 heures. La qualité gustative est inégalable. C’était un pré requis indispensable pour nous.”

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Buffalo Grill

5 ouvertures en 2022

En matière de développement, le groupe Napaqaro voit grand. Dès le deuxième semestre 2022, l’enseigne Popeyes devrait ouvrir ses 5 premiers restaurants en France. Au cœur de Paris mais aussi en Île-de-France. “Nous allons démarrer avec des flasgship en centre-ville. L’objectif est de tester la marque rapidement et de la faire découvrir aux Français. Nous recherchons des surfaces en centre-ville de 500 à 1 000 mètres carrés. Pour marquer le coup”, détaille Jocelyn Olive. Dès 2013, Popeyes vise la cinquantaine d’ouvertures, en centre-ville mais surtout en périphérie des agglomérations d’au moins 100 000 habitants dans un premier temps. D’ores et déjà, Napaqaro a étoffé ses équipes pour pouvoir anticiper ses perspectives de déploiement. “Nous avons, à date, 10 développeurs immobiliers au service du développement de Popeyes. Un investissement que nous avons effectué en amont pour pouvoir programmer le développement sur la durée”, confie Jocelyn Olive. Et pour asseoir ses objectifs, si les premières ouvertures se feront en succursale, Napaqaro s’appuiera logiquement sur ses 175 franchisés Buffalo Grill et Courtepaille. Un savoir-faire qui a probablement convaincu le groupe Restaurant Brands International (RBI), maison-mère de Popeyes mais également de Burger King. “L’un des enjeux est de pouvoir se développer rapidement. Nous avons une expertise et un groupe existant ainsi qu’un réseau de franchisés. Notre savoir-faire est reconnu. Je pense que c’est ce qui a joué en notre faveur”, insiste Jocelyn Olive avant d’ajouter : “C’est un immense privilège et un honneur de pouvoir développer cette marque. Il s’agit de la 2e marque sur la restauration rapide du poulet au niveau mondial. Ce n’est pas rien.” L’enseigne, qui compte 3 500 points de vente à travers le monde, a commencé à s’implanter en Europe il y a 18 mois, notamment en Espagne, en Suisse et en Grande-Bretagne.

À  LIRE AUSSI : Le groupe Buffalo Bill se rebaptise et devient Napaqaro

 

Tester les recettes

Dès le 1er mars prochain, le groupe Napaqaro commencera à tester ses recettes auprès de plusieurs panels consommateurs. Et ne s’interdit pas de lancer la marque sur les plates-formes de livraison. “Évidemment, comme toute marque étrangère, il y aura nécessité de s’adapter aux spécificités françaises et aux palais des consommateurs. Nous avons la chance d’avoir des chefs de Popeyes qui viendront de la Nouvelle-Orléans pour nous épauler et caler ainsi les recettes en fonction de nos approvisionnements”, insiste Jocelyn Olive. L’approvisionnement reste d’ailleurs un sujet clé pour Napaqaro. Le groupe s’est engagé à s’approvisionner 100 % en volaille et farine française, utilisée pour la panure. Et assure que l’objectif, à long terme, est de sécuriser l’ensemble des approvisionnements en France. “Nous avons une démarche qualité qui est vraiment unique sur le marché. Et cela sera véritablement retranscrit dans les restaurants. Les cuisines seront au cœur des établissements, visibles des consommateurs”, détaille le directeur général. Les points de vente, hors centre-ville, mesureront environ 450 mètres carrés et feront la part belle à l’expérience client. Exit les comptoirs, Jocelyn Olive souhaite que les clients commandent depuis leurs smartphones ou éventuellement des bornes. “Nous sommes en train de réfléchir à comment les choses vont se matérialiser en point de vente. Toutefois, nous voulons que l’expérience soit différente de ce qui se fait actuellement en restauration rapide. Les clients seront ainsi servis à table. Notre posture de marque reste la générosité et l’accueil client avec ce parti pris de servir les clients à table.” Popeyes aura également à cœur de conserver son image accessible et devrait proposer des menus allant de 7 à 9 euros. “Le fil conducteur chez Napaqaro c’est que nous voulons des marques qui sont démocratiques, populaires et familiales”, conclut Jocelyn Olive.

À  LIRE AUSSI : Columbus Café reprend la master-franchise de Copper Branch en Europe

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

Buffalo Grill

BUFFALO GRILL

Avec 360 restaurants et 31 millions de repas servis chaque année, Buffalo Grill reste le n°1 de la restauration à table en France !

  • Apport :
    250000
  • Implantation :
    360

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème