Points de vue d'experts Réseaux sociaux communication

Franchisés : comment optimiser votre communication locale ?

, par La Rédaction

À l’ère du digital, où l’information se diffuse comme une traînée de poudre, on pourrait imaginer qu’il est facile de se faire connaître pour développer son activité. S’il y a pléthore d’outils de communication, encore faut-il les utiliser à bon escient. Par Agnès Heudron, directrice associée de l’agence Infinités Communication et membre du Collège des experts de la FFF.

Publicité, relations média, réseaux sociaux, PLV, affichage, application mobile… tous les moyens sont bons pour attirer le client. La plupart des franchiseurs le savent : une communication efficace, c’est du chiffre d’affaires en plus. Mais au-delà de la communication mise en place et souvent imposée par le franchiseur (charte graphique, publicité, affiches, dépliants, etc), le franchisé dispose aujourd’hui de nouveaux moyens pour se différencier.

 

Franchisé 2.0

Tout d’abord, identifier ses cibles pour délivrer les bons messages : quelle tranche d’âge ont mes clients, qu’attendent-ils de mes produits, comment les inciter à consommer davantage, quels services seraient susceptibles de les intéresser ? Toutes ces questions doivent trouver des réponses avant d’entamer une quelconque action ou de lancer une production de contenus, sous peine d’être totalement à côté des attentes des internautes.
Créer sa communauté : les têtes de réseau proposent souvent des mini sites qui valorisent le franchisé dans son tissu économique local. De même les pages Facebook mises en place pour chaque franchisé s’avèrent très efficaces. Ces systèmes, s’ils sont bien animés de façon régulière et dynamique amènent les internautes à une forme d’addiction car ils s’identifient à une communauté qui les considère et les valorise. De plus, les réseaux sociaux apportent une interactivité et une grande modernité à la marque.
Fidéliser les clients : à partir d’un fichier clients, mener des campagnes de promotion ou de sensibilisation par l’envoi d’e-mails ou, encore plus direct, de SMS, afin de créer une relation forte tout en proposant un réel avantage : ventes privées réservées aux meilleurs clients, remises diverses, anniversaires, pré-soldes, jeux concours…
Contacter les médias locaux : Ce sont des relais d’information qu’il ne faut pas négliger. Très ancrés dans le tissu économique local, ils peuvent aider à mieux se faire connaître. Si le franchiseur ne dispose pas d’une agence de relations presse pour épauler son réseau dans chaque ville, le franchisé ne doit pas hésiter à contacter lui-même les journalistes de la presse locale.
Donner la parole aux consommateurs : témoignages client, enquêtes de satisfaction… il est nécessaire de donner la parole aux consommateurs et de les écouter.

 

Ne pas trop en faire

Enfin, éviter d’être autocentré : le moi, moi, moi, adapté à la publicité ne fonctionne pas dans une démarche de production de contenu ! Alors, pour une plus grande efficacité, il faut oublier – même si c’est vrai – que son enseigne est la meilleure, que ses produits sont fantastiques et que les services proposés sont exceptionnels. Car une communication, si elle est bonne et épurée de tout superlatif, suffit pour convaincre l’ensemble des consommateurs.

 

Agnès Heudron, directrice associée de l’agence Infinités Communication et membre du Collège des experts de la FFF

Agnès Heudron infinités Communication FFF

Ses diplômes universitaires de littérature et de droit en poche, Agnès Heudron se lance, il y a plus de vingt ans, dans les relations presse. Elle défend les couleurs d’Infinités depuis 1991, une agence qu’elle a montée avec son associé Michel Hamel et est membre du Collège des experts de la FFF (Fédération française de la franchise) depuis janvier 2012.

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires