Bonnes pratiques manager-superheros (1)

6 conseils pour devenir un manager efficace

, par Fabien Soyez

La réussite d’une entreprise n’est pas seulement liée au travail individuel. Le fruit de la collaboration entre tous est un facteur non négligeable pour le bien-être d’une organisation. D’où l’importance capitale du management.

 

Créer une entreprise, notamment en franchise, c’est souvent être amené à gérer des équipes. Pour une société, le management est crucial : indirectement, il permet de relever des défis, d’obtenir de bons résultats, de prendre des avantages concurrentiels ou des parts de marché. Voici quelques conseils pour vous améliorer dans ce domaine.

 

Vous n’êtes pas fait pour ça ? Déléguez !

Votre rôle ne se limite pas uniquement à donner des ordres. En tant que chef d’entreprise, vous devez cadrer, informer, faire adhérer, associer et responsabiliser vos salariés, afin de les motiver. Mais un excellent entrepreneur peut être un très mauvais manager.

“Certains ne sont pas faits pour cela, bien souvent mieux vaut se poser cette question avant de créer sa société. Mais il est possible de rester à sa tête : pour cela, il faut déléguer le management”, explique Caroline Morizot, fondatrice du cabinet CM Franchise.

Vous pouvez ainsi donner une promotion à l’un de vos salariés en interne, ou recruter un chef d’équipe en externe – voire un associé.

 

Demandez des conseils

Si le management ne vous rebute pas, vous pouvez au contraire tenter d’approfondir le champ de vos compétences. Faites-vous conseiller par des connaissances qui sont elles-mêmes responsables de sociétés. Pour cela, le fait d’être au sein d’un réseau est évidemment un atout non négligeable, car c’est l’occasion de se rapprocher d’autres franchisés.

“Il ne faut pas hésiter non plus à se tourner vers le franchiseur, qui peut vous accompagner sur la partie RH, et vous conseiller en management via des animateurs de réseau”, indique Caroline Morizot.

Vous pouvez aussi faire appel à un consultant extérieur. L’aide d’un professionnel de l’animation d’équipe et des méthodes organisationnelles peut ainsi être très précieuse.

 

Apprenez à connaître vos salariés

Avant même de manager vos collaborateurs, prenez le temps d’apprendre à les connaître, collectivement et individuellement.

“Organisez plusieurs entretiens individuels dans l’année, ainsi que des points d’activité toutes les semaines. Ces rendez-vous d’échanges vous permettront de briser la glace, de nouer des liens et de créer une relation de confiance avec chacun”, note Caroline Morizot.

En connaissant vos salariés, vous pourrez notamment mieux définir les différentes spécialités et les compétences de chacun.

 

Écoutez vos collaborateurs

Optez aussi pour une communication permanente et soutenue, en organisant des réunions, mais aussi en prêtant une oreille attentive à ce que pourraient vous confier vos salariés.

“Il faut bien sûr garder une certaine distance, mais l’idée est aussi d’être bienveillant et humain”, confirme Caroline Morizot.

De même, déterminez les attentes de vos collaborateurs, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel (conditions de travail, évolution de carrière). Ainsi, vos équipes seront en confiance, et la cohésion du groupe s’en trouvera renforcée.

 

Des projets pour fédérer

Une fois votre entreprise bien lancée, tâchez aussi de vous assurer que vos salariés adhèrent à votre vision. Pour les fédérer, il est impératif que vous fixiez des objectifs (chiffrés ou non) avec eux, individuellement et en équipe.

“Ils ont besoin de savoir où ils vont pour être motivés. Quelle que soit la taille de votre entreprise”, observe Caroline Morizot.

 

Apprenez à désamorcer les conflits

Les tensions en entreprise sont inévitables, et tout franchisé y sera confronté tôt ou tard. Si votre équipe s’investit réellement dans ce qu’elle fait, les disputes peuvent même être un bon signe de la motivation de chacun. Mais attention à ce qu’elles n’aillent pas trop loin, car certains conflits peuvent être lourds de conséquence pour une entreprise. C’est ainsi à vous de jouer le rôle de médiateur. Pour désamorcer les tensions, privilégiez, encore une fois, l’écoute.

“C’est grâce aux points d’équipe et aux entretiens individuels que vous pourrez facilement désamorcer des conflits”, explique Caroline Morizot.

Pour apaiser vos collaborateur, donnez leur également la parole. Par exemple, lors des réunions, veillez à ce que tout le monde dispose à peu près du même temps de parole, et soit ainsi traité sur un plan d’égalité.

 
 

Fabien Soyez

Fabien Soyez
Journaliste Web et Community Manager


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires