Points de vue d'experts Numérique

Passage au numérique : 10 conseils pour une transition en douceur

, par Julie Tadduni

Après les enseignes et le luxe, les marques (alimentaire, bio, beauté, mode, déco,…) passent au numérique : l’occasion d’activer de nouvelles ressources et de resserrer les équipes. Par Denis Caminade, directeur des stratégies de l’agence Shops.

10 conseils pour les marques tentées par la grande aventure digitale et le cross-canal :

  1. Actualisez vos données : ce qui était vrai hier ne l’est plus forcément aujourd’hui !

Un exemple avec les circuits logistiques qui rendent possible aujourd’hui ce qui ne l’était pas hier : livrer de l’alimentaire frais très vite, des produits fragiles, garantir un créneau horaire précis, apporter un service en plus de la délivrance du produit,…votre marque est peut-être devenue plus cross-canal que vous ne l’imaginiez !

  1. Vérifiez la force d’attraction de votre marque : est-elle suffisamment mobilisatrice même auprès d’un petit noyau de fidèles ?

Il s’agit d’anticiper quantitativement l’engagement potentiel de vos fans qui constitueront votre base de déploiement. Qui viendra vous voir si vous ouvrez un Pop Up store cet été ou à Noël ? Qui vous likera sur FB ?

  1. Faites l’inventaire de votre portefeuille de produits : ciblez ceux sur lesquels vous devez miser.

Quels sont ceux qui ont un vrai avenir et le plus de facilités à être vendus sur internet ? Google met à votre disposition des outils afin de connaître les tendances de recherche des internautes (et donc de vos prospects) : utilisez-les !

  1. Projetez vous dans le futur : comment vont évoluer vos canaux de distribution ? Où et comment serez-vous distribués dans 10 ans ?

Avez-vous une gamme assez étendue pour justifier un magasin ? Un Pop Up Store servirait-il votre image ? Envisagez-vous des ventes dans des corners ou via des automates ? La vente sur internet vous semble-t-elle indispensable ou préférez vous limiter votre présence de marque aux réseaux sociaux ?

Devez-vous créer votre propre site e-commerce ou vendre sur des marketplaces ? Un modèle projectif pondérant dans le temps le poids des différents circuits sur votre secteur devrait vous aider à y voir plus clair en intégrant les tendances montantes du retail : corners, distribution automatique, pop up stores, magasins éphémères, partenariats circuits et marques,…

  1. En fonction de vos projections dans le futur, imaginez votre nouvelle organisation

Customer centric & Digital minded : votre organisation va devoir évoluer pour se caler aux demandes (digitales) des clients et au flux continu d’internet. Un seul mot d’ordre, n’ayez pas peur de bousculer les conventions et supprimer les silos dans votre organisation de travail. Il n’y a pas une vision CRM offline et une vision CRM online : la vision doit être commune, unifiée et automatisée.

  1. Pensez business et tarifs : ne mécontentez personne !

Minimisez les conflits commerciaux toujours coûteux avec vos distributeurs traditionnels : construisez votre modèle en évitant des écarts de prix injustifiables entre la vente en magasin et celle en ligne.

  1. Pensez business et marge : ne vendez pas à n’importe quel prix !

Une politique de coups commerciaux s’avère rarement rentable sur le moyen/long terme et souvent destructrice d’image : le plus petit prix payé devient vite la référence pour la marque.

  1. Pensez innovation : demain sera différent…

Des nouveaux outils existent (les écrans envahissent les magasins : les utilisez-vous pour votre marque et selon quel parcours client ?) et il vous faut réaliser un inventaire prospectif des informations (la fameuse data) et supports pouvant soutenir vos ventes avant d’activer toute décision. Abonnez-vous à des sites spécialisés, consultez des experts, ne soyez pas en retard d’une technologie.

  1. Réunissez tout le monde et soyez clair sur votre projet : présentez-le comme une opportunité formidable de créer des liens directs avec vos clients et de vous développer

Repérez les millenials de votre entreprise : partagez leurs visions et expériences d’achat et de consommation, appuyez-vous sur eux !

  1. N’hésitez plus à prendre des initiatives

Faites votre propre expérience sur Internet. Retargetez, testez, automatisez, utilisez de la data comportementale, transactionnelle, bref n’ayez pas peur du web, bien utilisé, c’est votre meilleur ami

Un dernier conseil, recourez à une structure extérieure : vous économiserez bien des erreurs coûteuses (appli et surenchère technologique inutile, marketplaces voraces,…), et beaucoup de temps.

 

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires