Points de vue d'experts Progressium

Par Emmanuel Jury, directeur associé de Progressium.

Futurs franchisés, comment optimiser l’ouverture de votre magasin ?

, par Julie Tadduni

Les pièges à l’ouverture sont nombreux lorsque l’on veut devenir franchisé. Voici quelques conseils pour les éviter et optimiser l’ouverture de votre magasin. Par Emmanuel Jury, directeur associé de Progressium.

Au préalable, le futur franchisé doit bien être conscient qu’il ne doit pas tout attendre de son franchiseur. En effet, dans la plupart des cas, la communication de proximité est du ressort du franchisé. Dans votre business plan, il faut donc prévoir une ligne entre 5 000 et 10 000 euros pour faire connaître votre point de vente. Une des premières tâches à effectuer est d’aller se présenter en prenant le temps d’expliquer ce que vous allez faire : c’est une question de bon sens et de politesse. Mais à qui ? Aux commerçants de la rue bien sûr, sans oublier les institutions (mairie, CCI, police, gendarmerie, pompiers, etc.). La création de votre propre réseau a commencé. Il faut maintenant accentuer le mouvement en vous inscrivant à l’association des commerçants (sauf si elle n’est pas du tout fédératrice, cela va sans dire), en participant aux manifestations, etc.

 

Pensez proximité

Pensez à acheter au maximum en proximité ce dont vous avez besoin pour le magasin comme le petit matériel, la papeterie, etc. Il existe une règle non écrite à ne pas négliger : “quand tu es venu consommer chez moi, je viendrai chez toi”. Il faudra aussi monter un plan d’action local incluant le type de communication choisie avec le franchiseur. Appuyez-vous sur lui : en principe, il a ouvert plusieurs pilotes, il a donc une expérience en la matière. Saupoudrez le tout d’une bonne dose de réseaux sociaux : Facebook en tête, en ajoutant Pinterest par exemple ou LinkedIn pour le B to B.

 

Devenir franchisé c’est être en 1ère ligne

Les horaires et les plannings sont aussi stratégiques dans l’ouverture d’une magasin. Pour les premiers, mieux vaut se caler sur les concurrents, il est inutile d’ouvrir le lundi matin ! Si les autres commerces sont fermés, c’est qu’ils ont une bonne raison de le faire.
Concernant les plannings, il faut que le franchisé monomagasin soit là tous les jours. Aux moments clefs pour le chiffre d’affaires, comme le vendredi et samedi, votre place est en première ligne, à la vente. Si vous avez des équipes, faites-les tourner pour voir quels sont les moments où ils vendent le mieux. En multi ou pluri magasins, la donne change : il faut déléguer sur vos associés si vous en avez ou sur un collaborateur motivé et compétent.

gplus-profile-picture

Julie Tadduni
Journaliste Web et community manager pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème


Vos réactions (1)

  1. Franchisé : Réussir l'ouverture de son magasin par Emmanuel JURY | Progressium, le

    […] lire la suite […]

Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires