Actualités

Ieva Group et Beauty Success investissent dans un organisme de formation commun

, par Camille Boulate

Ieva Group et Beauty Success viennent  d’annoncer leur prise de participation dans la “Beauty and Wellness School Group”, structure destinée à la formation des métiers du luxe, de la parfumerie, de la beauté et du bien-être.

Ieva Group continue de diversifier ses activités. L’entreprise, qui a racheté, en 2020, L’Atelier du sourcil et qui vient de mettre la main sur l’enseigne le Boudoir du regard, annonce entrer au capital de la “Beauty and Wellness School Group (BWSG)” aux côtés d’autres acteurs de la cosmétique comme Beauty Success. Cette structure, adossée au Campus IBCBS by Régine Ferrère, a pour objectif de développer plusieurs établissements sur ce modèle partout en France.

“L’idée est de proposer un enseignement pratique et adapté à la vie professionnelle. Car on se rend compte que sur le terrain, les personnes diplômées sont bien souvent inadaptées aux nouvelles formes de consommation”, nous confie Régine Ferrère, également présidente de la Confédération nationale de l’esthétique parfumerie (CNEP), et vice-présidente de l’Union des professionnels de la beauté et du bien-être (UPB). 

À LIRE AUSSI : Après l’Atelier du sourcil, Ieva Group met la main sur le Boudoir du regard 

Réunir les acteurs de la cosmétique et du bien-être

En misant sur des ressources pédagogiques, utilisant notamment des technologies développées par Ieva Group et des boutiques d’application Beauty Success, la BWSG compte étendre son réseau d’établissements en France, avec au moins un campus par grande région. “Il faut que cela soit sur des territoires avec un potentiel économique important et des débouchés professionnels pour les élèves”, insiste Régine Ferrère. Dans ce cadre, Ieva Group (fondé par Jean-Michel Karam) et Beauty Success ont décidé d’entrer au capital, respectivement à hauteur de 25 %. À leurs côtés, des acteurs de la cosmétique, de la beauté et du bien-être ont également pris une participation à ce projet.

“La société Intuiskin/Ioma (également fondée et présidée par Jean-Michel Karam, ndlr.), l’entreprise Corpoderm et le coiffeur Jean-Claude Aubry sont également au capital. Le but était de réunir tous les axes de distribution professionnels de l’esthétique et notamment sur la high-tech, car désormais les soins se tournent vers ces nouvelles pratiques que nous devons enseigner”, insiste Régine Ferrère.

À LIRE AUSSI : Réseau à la Une : BAB, Bar à Beauté, vise les centres commerciaux

Se positionner dans la formation

De son côté, Jean-Michel Karam se réjouit de ce rapprochement. “Avec cet investissement, Ieva Group souhaite se positionner non seulement dans la formation des futurs talents mais aussi dans les méthodes pédagogiques développées par Régine Ferrere […] que nous soutenons depuis quelques années par la mise à disposition dans son campus de toutes les solutions technologiques Ioma et Ieva. Nous nous impliquons dans la construction d’une école de renom et dans la formation de talents qui seront recrutés demain par les différentes filiales de Ieva Group.”

Camille Boulate

Camille Boulate


Plus d'informations sur ce réseau :

Atelier du Sourcil

ATELIER DU SOURCIL

Premier espace exclusivement dédié à la beauté du regard

 

  • Apport :
    45000
  • Implantation :
    102

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires