Points de vue d'experts pilotage-comptabilite

Comptabilité : Quels outils de pilotage adopter ?

, par La Rédaction

Consacrer du temps au pilotage de votre entreprise est primordial en tant qu’entrepreneur franchisé indépendant. Le métier de dirigeant nécessite de disposer d’outils et d’indicateurs pertinents. Par Virginie Sablé, responsable Développement Filière Franchise et Réseaux chez KPMG

 
Le pilotage est essentiel pour les entreprises mais il n’existe pas d’outil universel. Il vous appartient donc de choisir celui qui correspondra le mieux à votre secteur, à votre métier et à votre structure. Les outils de pilotage peuvent prendre plusieurs formes. Ils doivent apporter de la visibilité et de la lisibilité sur des éléments nécessaires à la prise de décision stratégique et opérationnelle. La comparaison avec le pilotage d’une voiture est pertinente pour décrire l’utilité des outils de pilotage. En tant que conducteur, vous avez besoin d’un ensemble d’indicateurs pour conduire, entretenir votre véhicule et même prévenir les pannes.

 

Des outils de pilotage adaptés à votre métier

Vous trouverez un certain nombre de similitudes avec le pilotage d’entreprise. Tout d’abord, le premier outil à votre disposition sur un véhicule est le tableau de bord qui vous permet de contrôler à chaque instant la vitesse, la température du moteur, le niveau d’essence. Il peut être comparé à une visibilité quotidienne sur l’évolution de votre chiffre d’affaires, votre trésorerie ou l’atteinte de votre seuil de rentabilité. Par exemple, KPMG propose des outils directement connectés à votre banque et à une solution de facturation pour vous permettre de voir l’évolution de votre trésorerie, de vos créances clients et fournisseurs.

Ensuite, vous avez régulièrement besoin de faire une révision technique. Ce contrôle simple est similaire à l’élaboration mensuelle d’un tableau de bord ou à une situation comptable. Il s’agit d’un point d’étape qui vous permet d’adapter le pilotage de votre entreprise au cours de l’exercice et de mettre en évidence d’éventuelles anomalies. L’idéal est de comparer les données de l’année en cours avec celles de l’année précédente et vos prévisions. Enfin, pour votre sécurité, vous présentez votre véhicule à des experts pour obtenir un rapport de contrôle technique. Le contrôle technique est similaire à la clôture annuelle de votre entreprise.

En guise de rapport, vous bénéficiez du bilan et du compte de résultat présentés et commentés par votre expert-comptable pour vous permettre de prendre des décisions stratégiques par rapport à la santé de votre entreprise.Que ce soit pour choisir, élaborer ou utiliser vos outils de pilotage, n’hésitez pas à vous tourner vers votre expert-comptable qui sera à même de vous accompagner.

 

Choisir les bons indicateurs

Indépendamment de la forme ou de la fréquence de vos outils de pilotage, le choix des indicateurs présents dans ces outils est primordial. Certains indicateurs sont incontournables : chiffres d’affaires, trésorerie… Toutefois, pour rendre votre pilotage plus précis et efficace, vous devez vous doter d’indicateurs adaptés à votre métier.

D’une part, vous pouvez utiliser les indicateurs sectoriels. Ces derniers peuvent être extra-comptables et vous apporter des informations directement liées à votre activité : nombre de couverts en restauration, RevPAR en hôtellerie, nombre de mandats en immobilier, etc. D’autre part, vous aurez à disposition les ratios de votre enseigne fournis par le franchiseur. L’ensemble de ces éléments vous permettra de vous positionner par rapport aux autres franchisés ou concurrents de votre secteur d’activité. Vous serez donc en mesure de prendre des décisions opérationnelles rapidement et d’optimiser votre pilotage.

 
 

Avatar

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires