Points de vue d'experts Officiel_de_la_franchise_tribune_bartolomeu

Entreprendre en franchise : Plus de chances de réussite ?

, par La Rédaction

On savait la franchise accélératrice de développement pour les franchiseurs. On la sait aujourd’hui facteur de pérénnité pour les entreprises qui la composent. Par Sylvain Bartolomeu, dirigeant associé de Franchise Management.

Les entreprises en réseau vivent plus longtemps. C’est la réponse apportée par une récente étude réalisée par l’Insee (24 août 2022). Elle confirme que “les entreprises du commerce de détail sont davantage pérennes quand elles sont créées en réseau : 74 % exercent toujours leur activité cinq ans après la création en réseau, contre seulement 58 % hors réseau.” Cette étude confirme également qu’à caractéristiques comparables (moyens financiers, niveau d’étude équivalents…) une entreprise en réseau à 1,2 fois plus de chance de survivre au-delà de cinq ans qu’une entreprise isolée.

Cette tendance risque de s’amplifier. Quand les mutations économiques s’accélèrent et que le monde devient de plus en plus complexe, faire tout, tout seul, devient impossible. Un réseau de franchise c’est un collectif, une communauté d’entrepreneurs réunie autour d’un même concept. Les rôles entre le franchiseur et les franchisés sont partagés. L’effet de groupe permet de mutualiser les expériences, de créer des économies d’échelle, d’avoir du poids pour négocier. Les franchisés comparent leurs propres performances aux performances des autres franchisés pour se situer.

Indépendant versus franchisé

A contrario, l’indépendant isolé ne peut pas être dans son établissement, vendre sur internet, communiquer sur les réseaux sociaux, travailler son référencement digital, se conformer aux nouvelles obligations règlementaires et légales, négocier des conditions d’achat préférentielles, mettre en concurrence ses fournisseurs pour maîtriser la spirale inflationniste… Pourtant, même en franchise le 100 % de réussite n’existe pas ! Même adossé à un réseau de franchise, la réussite entrepreneuriale n’est pas garantie. D’une part parce que le système de franchise simplifie le métier d’entrepreneur mais ne se substitue pas à l’entrepreneur lui-même. D’autre part parce que tous les réseaux de franchise n’ont pas le même niveau de performance et de structuration. Les franchiseurs qui échouent entraînent d’ailleurs, bien souvent, des franchisés avec eux ! Au moment de faire le choix de l’entrepreneuriat en franchise, sachez que ce modèle est moins risqué, mais qu’il le reste quand même. Et posez-vous plusieurs questions.

A LIRE AUSSI : Stratégie de communication : Réussir l’ouverture de mon magasin

Etes-vous réellement fait pour l’entrepreneuriat ?

Avez-vous l’esprit entrepreneurial, l’esprit pour vivre en réseau et l’esprit de compétition ? Êtes-vous résilient, voyant l’opportunité quand beaucoup d’autres voient le problème ? Avez-vous la capacité à transformer l’énergie négative et l’incertitude en énergie positive ?

Allez-vous choisir le bon franchiseur ?

Avez-vous suffisamment comparé, challengé les offres de différents franchiseurs ? Allez-vous rejoindre un réseau où le taux de réussite des franchisés et le taux de renouvellement de contrat est extrêmement élevé ? Allez-vous rejoindre un franchiseur qui investit dans l’animation de ses franchisés, convaincu que sa réussite passe par la vôtre ?Quelque soit le contexte et quelque soit le secteur, le produit de la réussite en franchise reste le même. C’est l’alliance de trois multiplicateurs : 

1) Un franchiseur qui maîtrise parfaitement son métier de franchiseur.

2) De potentiels talents à la franchise, sélectionnés, formés et accompagnés rigoureusement.

3) Un projet d’entreprise soigneusement étudié et préparé !

A LIRE AUSSI : Relayer la croissance en franchise

Avatar

La Rédaction


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires