Actualités La Barbe de Papa salon 2

La Barbe de Papa, l’enseigne qui prend soin des hommes

, par Nathan Rayaume

Créée par Alexandre Le Hen et son frère Erwan, l’enseigne, spécialisée dans les soins pour homme, compte aujourd’hui une centaine de points de vente. Avec un petit côté “frenchy” assumé, la marque vise aussi un développement à l’étranger.

Dans un secteur très concurrentiel, La Barbe de Papa se démarque en proposant, en plus de ses activités de coiffeur-barbier, des prestations plus “rituelles”. Parmi les choix possibles : la coupe détente, qui comprend une coupe plus un massage crânien, le rasage à l’ancienne avec lame, la sculpture de la barbe longue, l’entretien de la moustache, etc. Par ailleurs, l’enseigne s’est mise également à l’utilisation de produits respectueux de l’environnement. “On a effectué le virage de l’éco-responsabilité avec la marque Défi pour homme. Elle utilise des produits à 98 % éco-responsables fabriqués en France”, détaille Alexandre Le Hen. Côté identité de marque, le fondateur de La Barbe de Papa joue à fond le côté “frenchy” : “Pour le marketing on utilise le bleu-blanc-rouge pour revendiquer notre côté français. En revanche, dans nos salons, nous avons privilégié la couleur noire sur les murs et nous avons conçu des meubles faits sur mesure par un ébéniste, le tout accompagné par une touche de cuir”. Une atmosphère masculine dans une ambiance qui souhaite reproduire celle des salons d’autrefois. Pouvant être intégré aux salons, un autre concept, baptisé “Créateurs de Belles Gueules”, prodigue des soins aux hommes (épilation, massage, soins du visage, des mains et des pieds).

Plus d’informations : Ouvrir une franchise dans le secteur des salons de coiffure

Depuis l’ouverture de sa première franchise en 2020 à Agen, le groupe se développe sur tout le territoire et continue de grandir. À ce jour, 100 points de vente sont opérationnels dont 85 succursales et 15 franchises. Le nombre de ces dernières devrait augmenter assez rapidement car 8 nouvelles ouvertures sont prévues d’ici la fin 2022. “Nous n’avons pas de régions ou de secteurs préférentiels. En revanche, nous sommes exclusivement implantés dans des centres-commerciaux. Pour les travaux, il faut compter entre 2 semaines et 1 mois, en fonction des locaux retenus par le porteur de projet.” Et Alexandre Le Hen de poursuivre sur le développement de la marque à l’étranger :

“Nous avons plusieurs endroits possibles où nous implanter en Espagne et en Belgique. Nous sommes prêts mais nous attendons le bon moment.”

 À lire aussi : Devenir franchisé : quelle activité pour quelle reconversion ?

Pour intégrer le réseau, les futurs franchisés La Barbe de Papa devront payer 8 500 euros de droit d’entrée, auxquels il faudra ajouter 3 % de redevances mensuelles sur le chiffre d’affaires. L’investissement global s’élève à 120 000 euros pour un salon compris entre 40-70 mètres carrés. Il faut aussi compter entre 20 et 30 000 euros d’apport minimum. Au bout de deux ans, chaque salon génère un chiffre d’affaires de 300 000 euros. Chaque franchisé suit également une semaine de formation dans son propre point de vente pour apprendre le savoir-faire et maîtriser les logiciels mis à disposition par l’enseigne.

Nous recherchons tous types de franchisés que ce soit des investisseurs ou des opérationnels, comme c’est le cas à Ajaccio. Nous avons aussi des franchisés qui veulent agrandir leur parc. Pour cela, on peut créer un magasin ou alors proposer de racheter l’une de nos succursales. C’est le cas à Agen où notre franchisé va acquérir notre salon de Pessac”, conclut Alexandre Le Hen.

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème