Actualités pomme

Pomme de Pain veut éviter la crise de la quarantaine

, par Nicolas Monier

L’enseigne veut capitaliser sur son ADN et poursuivre son maillage territorial en franchise. Avec une clientèle plutôt féminine, la marque joue sur son image accessible et populaire.

Filiale du groupe Soufflet, spécialiste de l’agroalimentaire avec 5 milliards d’euros de CA, l’enseigne Pomme de Pain cherche aujourd’hui à poursuivre son maillage territorial. Avec 70 % de son parc en Île-de-France, la chaîne de restauration rapide, et ses quarante ans d’âge, cherche aujourd’hui à se réinventer. Avec un concept un peu vieillissant, l’enseigne promet des nouveautés : à l’occasion du prochain salon Franchise Expo Paris en mars 2022, Pomme de Pain devrait dévoiler un nouveau concept. “Il faut se réinventer en permanence tout en maintenant l’ADN de la marque. C’est un impératif”, explique Nicolas Papageorgopoulos, CEO de l’enseigne. Avec 120 points de vente en France et à l’international, dont la moitié en franchise Pomme de Pain, la marque cible deux types de porteurs de projet. Des franchisés indépendants (sur plusieurs générations désormais) et des travel retailers qui opèrent dans les gares ou bien les autoroutes. “En France, nous avons 83 points de vente dont 70 en franchise”, précise Nicolas Papageorpopoulos.

À LIRE AUSSI : Boulangerie Louise à l’assaut de la moitié sud de la France

Implantés principalement en centre-ville et en centre commercial, dans des zones de chalandise d’au moins 100 000 habitants, les futurs candidats Pomme de Pain devront jouer à fond la carte de la proximité. C’est une tendance qui revient de plus en plus, crise sanitaire oblige, car les Français ont redécouvert ce qui était proche de leur domicile.

“Le projet doit être porté par un sens local évident. Nous recherchons des commerçants opérationnels mais également des profils avec plus de surface financière leur permettant d’ouvrir plusieurs restaurants”, poursuit Nicolas Papageorgopoulos.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise Pomme de Pain

Et la clientèle de l’enseigne est plutôt féminine (55 %) et jeune. En effet, 28 % des consommateurs ont 25 ans et 32 %, 45 ans. “Nous sommes une marque accessible et populaire. Nous revendiquons notre attachement à la qualité française sur une base de recettes simples. De même, notre souhait d’être fait sur place et à la commande”, ajoute le CEO de l’enseigne dont le premier point de vente à ouvert en 1983 à Lyon.

À LIRE AUSSI : Brioche Dorée : “Nous avons un potentiel sur les villes de 100 000 habitants”

Les surfaces de restaurants Pomme de Pain oscillent entre 100 et 150 m² pour un investissement de 2 000 euros par mètre carré. Les points de vente doivent avoir une façade d’au minimum 8 mètres de long pour une meilleure visibilité. En matière de droits d’entrée, l’enseigne demande 20 000 euros HT et 30 % d’apport. “Le ROI [return on investment] est assuré dans une période comprise entre 2 et 3 ans”, précise Nicolas Papageorgopoulos.

Article réalisé en collaboration avec Camille Boulate.

Avatar

Nicolas Monier
Journaliste


Plus d'informations sur ce réseau :

pomme de pain

POMME DE PAIN

C’est pas comme ailleurs; c’est meilleurs

  • Apport :
    120000
  • Implantation :
    125

Voir la fiche enseigne


Sur le même thème