Analyses nb

Services à la personne : Le dynamisme de la garde d’enfants se confirme

, par Camille Boulate

Le secteur des services à la personne regroupe un certain nombre d’activités. Si les prestations liées à la dépendance portent incontestablement le marché, celles dédiées à la garde d’enfants sont de plus en plus plébiscitées par les familles. Face à la demande qui progresse et aux exigences spécifiques des parents, les enseignes doivent s’adapter et innover.

Si le secteur des services à la personne recouvre 26 activités distinctes, certaines tirent le marché vers le haut. C’est le cas des prestations dédiées à l’aide aux personnes âgées et handicapées qui représentent 57 % des heures rémunérées effectuées en mode prestataire, selon la Dares. Suivent ensuite les heures consacrées à d’autres activités domestiques (38 %) et la garde d’enfants, regroupant 5 % des heures rémunérées. Si la part de marché semble faible, ce pan du secteur apparaît pour autant comme l’un des plus dynamiques. “Le besoin des familles est en constante progression, affirme Mina Zanat, fondatrice de Family Sphère. Nous constatons, une hausse considérable des demandes auprès de structures agréées comme nos agences. En un an, nous avons enregistré 20 % de demandes en plus.”

 

Plus qu’un temps de garde

Si les foyers français sont plus enclins à passer par des prestataires pour faire garder leurs enfants, ils sont également plus exigeants. “S’ils acceptent que les prestations soient plus chères, ils veulent bien évidemment un service plus qualitatif”, concède Stéphane Boyer. “La principale tendance que nous constatons depuis quelques années reste que les parents veulent que le temps de garde soit véritablement mis à profit avec des ateliers en langues étrangères, manuelles ou culinaires”, ajoute de son côté Guillaume Richard, président directeur général d’O2. “Les parents ne veulent plus d’une garde passive, confirme Mina Zanat. Ils veulent de l’aide aux devoirs mais aussi des activités originales pour que leur enfant s’intéresse à autre chose qu’aux écrans”.

 

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre fiche thématique sur les services à la personne, disponible sur notre boutique.

 

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème