Analyses bab

Réseau à la Une : BAB Bar à beauté vise les centres commerciaux

, par Camille Boulate

Dans cette rubrique, nous ne traitons que les enseignes qui acceptent de nous confier l’ensemble des éléments du Document d’information précontractuelle exigé par la loi Doubin. Nous contactons librement les franchisés, des experts indépendants étudient les aspects juridiques et financiers du franchiseur. Beaucoup d’enseignes sont contactées et nombre d’entre elles refusent… Celles qui acceptent de jouer le jeu n’ont pas peur d’affronter nos critiques. Cela signifie en tout cas qu’elles sont réellement prêtes à se soumettre à des enquêtes serrées de la part d’éventuels candidats. BAB Bar à Beauté en fait partie.

 

L’enseigne créée en 2016 a amorcé son développement en franchise il y a deux ans. Aujourd’hui, 15 corners BAB Bar à Beauté sont opérationnels. L’objectif pour le réseau : atteindre la quarantaine d’unités d’ici trois ans.

Allier beauté, santé et écologie.Voilà l’objectif de la fondatrice de BAB Bar à beauté. En effet, Allegra Gohe a voulu innover dans un secteur qui est encore souvent décrié pour la composition de ses produits. “À la base, je suis esthéticienne. L’idée de créer mon concept m’est venue après plusieurs voyages à l’étranger lorsque j’ai découvert le marché des bars à ongles, détaille-t-elle. Je souhaitais recréer claire ment cela en France mais avec les produits les plus ‘green’ possibles.”

Allegra Gohe réfléchit alors à un concept de corner, implantable dans les galeries des centres commerciaux. En parallèle, elle déniche des fournisseurs répondant à son cahier des charges. “Nous sommes d’ailleurs en train de créer notre propre gamme de produits pour les soins ongulaires”, assure-t-elle. Le premier comer BAB Bar à beauté voit le jour en 2016, à Rouen (76), au sein du centre commercial « Docks 76″. Suivront rapidement deux autres unités à Caen (14) et à Mont-Saint-Aignan (76). “Au bout du troisième corner et aux vues de l’activité qui était bonne, nous avons choisi de nous développer en franchise. En 2018, notre premier franchisé a ouvert son point de vente au centre commercial Les Atlantes, à Saint-Pierre-des-Corps”, insiste Allegra Gohe.

En deux ans, le réseau s’est étoffé. A date, 15 corners BAB Bar à Beauté sont désormais opérationnels, dont 9 sont tenus en franchise. En 2020, l’enseigne comptait accélérer la cadence et développer sa notoriété notamment via des salons comme Franchise Expo Paris. “Mais le contexte sanitaire ne l’a pas permis. Ce sera donc notre objectif pour l’année 2021. Notre volonté, à terme, étant d’avoir un rythme d’ouvertures d’une dizaine de comers par an, principalement en franchise”, détaille la fondatrice.

Face à la Covid-19, l’enseigne résiste bien et est d’ailleurs parvenue à stabiliser la situation économique de ses points de vente.

 

Retrouvez la suite de notre audit et de notre analyse de l’enseigne BAB Bar à beauté, ainsi que de son réseau de franchise, dans notre fiche dédiée

 

 

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires