Actualités Officieldelafranchise_magasin_meuble

Ameublement : des commerces en pleine révolution

, par Marie Roques

Selon L’Ipea, les magasins de meubles devront composer, à l’avenir, avec une révolution logistique, une demande de personnalisation croissante, un habitat de plus en plus connecté ou encore de nouveaux influenceurs.

L’Institut de prospective et d’étude de l’ameublement a dévoilé, pour le compte de l’Ameublement français et de la FNAEM une étude afin de décrypter les nouveaux comportements des consommateurs et les principales tendances de marché.
Il en ressort que les fabricants seront dans l’obligation d’innover afin d’atténuer les contraintes logistiques à une période où la partie de la distribution veut optimiser la gestion des stocks. L’étude informe par exemple que 22 % des acheteurs sont confrontés à une rupture de stocks. Cette révolution logistique devrait toucher toute la filière obligeant les lieux de vente à se réinventer. Et pour cause, 60 % des acheteurs de meubles n’ont pas eu recours à un vendeur lors de leur dernier achat.

 

Objets connectés

L’Ipea souligne également que 73 % des Français souhaitent des meubles personnalisés en matière de couleurs ou de dimensions. C’est l’ère des outils 3D, des tutoriels où le client reprend le pouvoir et exprime sa créativité. L’institut relève également que les acteurs du secteur devront composer avec un habitat en pleine évolution notamment par le biais des objets connectés qui gagnent peu à peu le domaine de la maison.
Parmi les grandes tendances à noter, le domaine de l’ameublement accueille également de nouveaux acteurs et notamment dans le domaine du e-commerce. Sa part, actuellement de 12 % devrait continuer de s’accroître “Notamment avec de nouvelles opportunités en BtoB”, précise l’étude. Les acteurs du marché d’occasion et de la location sont également amenés à occuper une place de plus en plus importante avec l’essor de plates-formes comme le Bon Coin.

 

Les clients reprennent le pouvoir

Dans le cadre de l’étude, trois scénarios ont été imaginés pour répondre aux attentes de demain. En première ligne, la montée en puissance des flagships qui associent une belle mise en scène des produits à des animations événementielles. Le showrooming dans des boutiques éphémères est également amené à se développer tandis que le troisième scénario décrit un magasin dans lequel le client sera de plus en plus présent. Les enseignes devront alors accélérer sur le marketing communautaire, la traçabilité des produits ou encore la gestion de la relation vendeur.

gplus-profile-picture

Marie Roques
Journaliste pour L'Officiel de la Franchise


Sur le même thème