Actualités getir

Après la Turquie, Getir attaque le marché français en franchise

, par Camille Boulate

Premier acteur du quick commerce à être présent au salon Franchise Expo Paris, Getir recrute ses futurs partenaires, auréolé d’une dernière levée de fonds de presque 800 millions de dollars.

Fort de son expérience de franchiseur en Turquie, Getir amorce son développement en franchise sur le sol français. Présent pour la première fois sur le salon Franchise Expo Paris, l’acteur du quick commerce, arrivé en France il y a moins d’un an, ne cache pas ses ambitions. Avec déjà 50 dark stores sur le territoire, Getir souhaite accueillir 10 partenaires franchisés d’ici la fin 2022. “Dans un premier temps, nous partirons sur des transmissions de points de vente existants, afin de sécuriser le plus possible l’investissement de nos franchisés”, insiste Alec Dent, nommé general manager de Getir en France il y a quelques mois, et co-fondateur de la start-up du quick commerce Weezy, rachetée fin 2021 par le géant turc.

À LIRE AUSSI : Quick commerce : “Le modèle, tel qu’il est présenté, n’est pas rentable !”

À ses futurs franchisés, Getir promet un concept clé en main. Au-delà de l’expertise et de la capacité logistique – l’entreprise possédant deux entrepôts géants de 15 000 mètres carrés en région parisienne et à côté de Marseille – le réseau transmet la quarantaine de salariés nécessaires pour chaque dark store au futur franchisé. En revanche, côté chiffres et investissement, l’entreprise reste très discrète. Si l’on sait qu’un droit d’entrée est demandé aux futurs membres du réseau, impossible de connaître les montants mobilisés pour devenir franchisé Getir. Un peu d’opacité donc que les dirigeants balaient d’un revers de main :

“Notre expérience en Turquie, où nous avons 600 dark stores, dont la très grande majorité en franchise, rassure les futurs candidats. Nos partenaires turcs ne se plaignent pas ! Dans un marché ultra-concurrentiel, vous comprendrez que l’on ne pas tout vous dévoiler”, admet Alec Dent.

À LIRE AUSSI : Carrefour entre au capital de Cajoo, spécialiste du quick commerce

Côté développement, l’enseigne vise logiquement les grandes villes, avec des dark stores de 200 à 300 mètres carrés. “Au total, nous proposons, 1 500 à 2 000 références, pour une livraison comprise entre 10 à 15 minutes”, insiste Alec Dent. Au-delà de sa nouvelle levée de fonds record de près de 800 millions de dollars, intervenue mi-mars, Getir mise donc incontestablement sur le modèle de la franchise pour accélérer son maillage territorial et prendre des parts de marché.

Article réalisé avec Nicolas Monier.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème


Réagir à cet article

Un système de modération est en place sur ce site. Votre commentaire sera en ligne après vérification.


*

* Champs obligatoires