Actualités Cœur_de_Frais_Officiel_de_la_Franchise

Cœur de Frais recherche ses prochains licenciés

, par Nathan Rayaume

L’enseigne de distribution alimentaire Cœur de Frais a ouvert son premier magasin en 2016. Aujourd’hui, le concept se lance en licence de marque et espère ouvrir une vingtaine de points de vente par an.

Evoluant principalement dans le secteur des fruits et légumes, Cœur de Frais propose également toutes sortes de produits alimentaires comme de la crémerie, de la charcuterie ou de l’épicerie. En fonction de la saison, entre 1 800 et 2 000 références sont disponibles dans les différents magasins. Parmi les 300 mètres carrés maximum de la surface de vente, 50 % correspondent au primeur. “Nous savons que le client vient pour cela. Environ 9,2 paniers sur 10 comportent des fruits et légumes, précise Clément Truffert, responsable du développement de Cœur de Frais. Par ailleurs, nous avons fait le choix de points en vente en mini format, de proximité, ce qui nous permet d’être proche des clients et des équipes.” Pour rester dans cette lignée de proximité, l’enseigne privilégie au maximum les produits locaux, même si, pour l’épicerie, elle fait appel à des grossistes nationaux.

PLUS D’INFORMATIONS : Ouvrir une franchise dans le secteur de l’alimentaire

Une croissance nationale

Basé à Bayonne où le premier magasin a été ouvert en 2016, Cœur de Frais compte ouvrir ses premiers points de vente en licence de marque dès 2023. Pour mailler toute la France, 400 magasins devraient voir le jour. Une opération qui pourrait prendre une vingtaine d’années si les objectifs sont respectés. “Nous avons choisi de nous développer dans ce format là pour qu’il y ait un aspect local. Il n’y a personne de mieux placé que quelqu’un qui vient de la région”, commente le responsable du développement de Cœur de Frais. Pour les futurs emplacements, la tête de réseau vise des zones d’environ 10 000 habitants pour 15 minutes de voiture. En ce qui concerne les boutiques, les architectures d’intérieur seront identiques. Par ailleurs  fournisseurs et grossistes seront uniformisés au contraire des producteurs locaux qui seront en relation avec le licencié.

À LIRE AUSSI : Yogurt Factory : “Revenir sur le terrain, en immersion totale, a été très bénéfique !”

Ouvert à tous

Pour les futurs collaborateurs Cœur de Frais, le droit d’entrée est de 18 000 euros. La redevance représente 1,5 % du chiffre d’affaires. Ce dernier est d’ailleurs de 3 millions d’euros une fois le rythme de croisière atteint, c’est-à-dire au bout de 2 ans. “L’investissement global s’élève à  470 000 euros tout compris, du droit d’entrée aux tenues pour les vendeurs”, détaille Clément Truffert. Tous les types de profils sont recherchés que vous veniez du marché primeur ou même de l’entrepreneuriat et que vous voulez vous orienter vers l’alimentaire. “Nous proposons un modèle qui est simple d’exploitation et qui est ouvert à une ou plusieurs personnes. D’ailleurs trois quarts des demandes se feraient à deux ”, indique le responsable développement de la marque.

Concernant la formation, elle a lieu pour le moment dans les différents magasins de l’enseigne. Mais la tête de réseau envisage de créer un magasin spécial : “Nous allons bientôt ouvrir à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) et nous formerons nos licenciés uniquement là-bas. Nous allons même construire un logement au-dessus de la boutique. Une fois les points de vente créés, un animateur réseau viendra former les licenciés sur le terrain pendant une semaine. Des points mensuels sont également prévus.

Plus d’informations sur le site Internet de Cœur de Frais

Avatar

Nathan Rayaume
Journaliste


Sur le même thème