Actualités paiement-mobile-officiel-de-la-franchise

Commerçant : le paiement sans contact de plus en plus plébiscité

, par Camille Boulate

Une étude réalisée par SumUp, publiée début mars, pointe les habitudes des consommateurs en matière de paiement. Résultats : le paiement sans contact est de plus en plus plébiscité.

Les consommateurs français seraient sur le point d’abandonner les espèces pour payer chez les commerçants. C’est le constat de l’étude SumUp, présentée début mars. L’entreprise spécialisée dans les solutions de paiement a en effet dévoilé les nouvelles habitudes des Français. Et les résultats confirment leur adhésion pour le paiement par carte bancaire. Ils sont désormais 39 % à privilégier la carte bleue pour leurs achats quotidien. “Si le paiement par carte en entrant son code prime toujours (27 % le préfèrent), la vague du paiement dématérialisé arrive également dans les habitudes des Français par le sans contact (12 % le choisissent) et les paiements mobiles (2 % s’y sont convertis)”, explique ainsi l’étude.

À LIRE AUSSI :

Décathlon veut supprimer les caisses

 

Espèces vs sans contact

En effet, le paiement sans contact semble de plus en plus se démocratiser. Si, pour les achats du quotidien (boulanger, café, marché…) les Français plébiscitent encore le paiement en espèces, les consommateurs sont nombreux à se laisser séduire par le paiement sans contact. Ainsi, 17 % des répondants déclarent sortir leur carte bleue pour payer en sans contact chez le boulanger, 16 % le font pour payer leur café et 10 % pour régler leurs achats au marché. “Les jeunes actifs s’y sont particulièrement habitués, puisqu’ils sont 39 % à préférer payer par carte à la boulangerie par exemple. […] Cela s’explique aisément quand on observe que presque la moitié des jeunes actifs (46 %) n’ont pas de monnaie sur eux”, détaille l’étude. Du côté des commerçants, les constats sont quasiment identiques. En effet, en 2020, l’écrasante majorité (81 %) des commerces acceptent la carte bancaire. Près d’un tiers des professionnels affirment également accepter le paiement mobile, tous secteurs confondus. “Les restaurateurs sont à la pointe de ce moyen de paiement puisque 83 % d’entre eux acceptent le sans contact et 47 % un paiement mobile”, rappelle l’étude. Suivent de près les commerces de proximité, dont 77 % des acteurs permettent à leur client de payer en sans contact.

À LIRE AUSSI :

Amazon ouvre son premier supermarché sans caisses de 1 000 mètres carrés

 

Des progrès à faire chez les commerçants

Pour autant, accepter le paiement par carte n’est pas forcément automatique pour certains commerçants. 47 % des professionnels ayant répondu à l’enquête admettent avoir déjà refusé un paiement en carte à un client. “Un décalage qui peut probablement s’expliquer par les ‘montants minimum carte’ fixés dans certains cas et par les problèmes techniques ponctuels rencontrés avec les terminaux de paiement (problèmes de connexion, batterie, etc.)”, détaille SumUp. Autre explication : 40 % des commerçants ne proposent pas encore le paiement sans contact, qui s’avère pourtant idéal pour les petits montants. 45 % d’entre eux s’inquiètent également du coût du terminal et 17 % expliquent que la présence d’un distributeur à proximité les dédouane d’accepter ce mode de paiement. Ce manque d’adaptation aux habitudes des Français peut être fatal dans le parcours d’achat des clients. En effet, comme le prouvent les résultats de l’étude, 40 % des répondants confient s’être déjà retrouvés dans une situation où ils n’avaient pas assez d’espèces pour réaliser leur achat. 36 % des consommateurs se retrouvant dans l’incapacité de payer par carte abandonnent même leur achat. Une perte de conversion qui ne doit donc pas être négligée…

 

À noter

Ce sondage a été réalisé par OpinionWay pour SumUp auprès de 1 023 personnes (consommateurs et commerçants), représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème