Actualités Format WEB  (13)

Coronavirus : pas de réouverture programmée pour les commerces et les restaurants

, par Camille Boulate

Lors d’une nouvelle allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé, lundi 13 avril, que le confinement était prolongé jusqu’au 11 mai. À partir de cette date, le chef de l’État envisage une reprise de l’activité partielle, notamment avec la réouverture des crèches et des écoles. En revanche, pour les commerces et les restaurants, il faudra encore patienter.

Voilà un mois que le pays est confiné et que les commerces ont baissé leur rideau. Lundi 13 avril, le chef de l’État a confirmé prolonger le confinement jusqu’au 11 mai, date à laquelle une reprise de l’activité progressive serait enclenchée. Ainsi, les crèches, les écoles, les collèges et les lycées devraient probablement rouvrir leurs portes dès la deuxième semaine de mai. Toutefois, aucune visibilité n’a été communiquée concernant la réouverture des commerces et des restaurants.

“Les lieux rassemblant du public, restaurants, cafés, hôtels, cinémas, théâtres, salles de spectacle, musées, resteront en revanche fermés à ce stade. Les grands festivals et événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu’à mi-juillet prochain”, a déclaré Emmanuel Macron.

Situations à évaluer

Le président de la République a par ailleurs précisé que la situation sera “collectivement évaluée chaque semaine pour adapter les choses et donner de la visibilité”. Il a également déclaré que les mesures de chômage partiel pour les salariés et de financement pour les entreprises seront bien évidemment prolongées et renforcées. “Elles sont inédites et protègent d’ores et déjà plus de 8 millions de nos salariés et nombre de nos entreprises”, a indiqué Emmanuel Macron. Aussi, le chef de l’État a souligné comprendre l’angoisse notamment des artisans et des commerçants et a appelé les banques à décaler les échéances “beaucoup plus massivement qu’elles ne l’ont fait” et les assurances à être au rendez-vous de cette mobilisation économique. “J’y serai attentif. Il y a donc un travail dans les prochains jours à poursuivre pour vous consolider économiquement dans cette période”, a assuré Emmanuel Macron.

À LIRE AUSSI : Covid-19 et restauration : “26 millions de repas s’envolent quotidiennement depuis le début du confinement”

Des aides spécifiques pour la restauration

Sans donner plus de détails, il a également précisé avoir demandé au gouvernement d’accroître fortement les aides et les simplifier pour accompagner les chefs d’entreprise dans cette période inédite. Enfin, cette dernière allocution a également été l’occasion pour le chef de l’État d’annoncer qu’un plan spécifique qui sera mis en œuvre pour les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration, de la culture et de l’événementiel “qui seront durablement affectés, a précisé Emmanuel Macron. Des annulations de charges et des aides spécifiques seront mises en place.” Autant d’annonces qui devront être précisées à l’avenir pour rassurer les commerçants mais aussi les restaurateurs…

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème