Actualités Format WEB  (22)

Day by day va lancer son premier Grand Marché Vrac à la rentrée

, par Camille Boulate

L’enseigne spécialisée dans la vente 100 % en vrac a annoncé inaugurer, dès la rentrée, une concept inédit. Appelé “Day by day, Grand Marché Vrac”, ce nouveau modèle s’articule autour d’un espace marchand de 300 mètres carrés regroupant tous les métiers de bouche.

Day by day continue d’innover. L’enseigne spécialisée dans la vente 100 % en vrac vient en effet d’annoncer le déploiement d’un nouveau concept. Appelé “Day by day, Grand Marché Vrac”, ce modèle inédit s’articule autour d’un espace marchand de 300 mètres carrés regroupant tous les métiers de bouche. Ainsi, dans un lieu couvert, les clients pourront effectuer leurs courses du quotidien en vrac et sans emballages superflus. “Depuis 2013, nous installons nos magasins Day by day au cœur des grandes villes, dans des rues où sont généralement déjà présents tous les autres commerces de bouche afin de permettre aux consommateurs de faire leurs courses du quotidien. Avec ce format de magasins, nous ne nous adressons hélas qu’à un tiers de la population, explique Didier Onraita, président et co-fondateur de l’enseigne. Pour continuer de promouvoir la consommation responsable pour tous, nous souhaitons faire revivre les commerces dans l’esprit ‘Place du village’ et pour cela inviter au sein de nos espaces marchands tous les autres commerces de bouche.”

À LIRE AUSSI : “Notre volonté ? Être présent où les consommateurs se trouvent”

Première ouverture

L’ouverture de ce premier Grand Marché Vrac devrait se faire en septembre 2020 dans la périphérie de Rennes. “La métropole rennaise est très dynamique et les populations sont de plus en plus sensibles aux impacts de la surconsommation. Nous avons cherché pendant plusieurs mois le bon emplacement avant de choisir un espace de 300 mètres carrés, facile d’accès, et disposant d’un grand parking. Dans un cadre authentique et chaleureux, […] nous accueillerons des producteurs et des commerçants déjà bien ancrés dans le terroir local”, détaille David Sustrat, vice-président et co-fondateur de Day by Day. Ainsi, l’ensemble des commerçants partenaires devront répondre à un cahier des charges précis et respecter une charte commune. Rendre la consommation responsable accessible à tous, donner la priorité à la production française, privilégier les circuits courts ou mettre en place des méthodes favorisant la réduction du gaspillage alimentaire seront certaines des directives qui devront être respectées.

À LIRE AUSSI : Auchan multiplie les shop in shop

Un franchisé aux manettes

À la tête de ce nouveau modèle de magasin, David Sene, l’un des premiers franchisés à avoir rejoint le réseau en 2015. Âgé d’une quarantaine d’années, ce dernier a fait ses armes en grande distribution en tant que directeur de magasin, chef de secteur puis locataire-gérant d’un supermarché. “Tout en conservant mon épicerie 100 % vrac du centre ville de Rennes, je suis prêt à relever ce nouveau défi et à continuer plus que jamais et avec l’aide de partenaires locaux, à accompagner la transformation des habitudes de consommation”, déclare-t-il.

À LIRE AUSSI : Hema : “Les corners permettent aux enseignes d’optimiser leur chiffre d’affaires”

Des corners pour une meilleure visibilité

Outre ce nouveau concept, Day by day continue d’étoffer son réseau et d’améliorer sa visibilité en multipliant les formats. En août 2019, l’enseigne a effectivement inauguré son premier corner dans le magasin Cora d’Ermont (Val d’Oise, 95). À l’époque, c’était une première pour l’enseigne habituée à s’installer au cœur des villes. David Sustrat nous confiait alors : “Le dynamisme des centres-villes n’est pas le même partout en France et parfois il faut réfléchir à des formats alternatifs pour s’implanter sur un secteur géographique précis.” Toujours dans cette optique, Day by day vient d’inaugurer un deuxième shop in shop de 120 mètres carrés dans le magasin Cora de Châtelineau, en Belgique. “Notre rôle est d’imaginer et de concevoir des concepts novateurs permettant d’aller à la rencontre de tous les consommateurs, quel que soit leur lieu de vie ou leurs habitudes”, insiste David Sustrat.

À LIRE AUSSI : Retrouvez l’ensemble des enseignes se développant sur le secteur de l’épicerie fine en vous rendant sur notre Annuaire.

Camille Boulate

Camille Boulate


Sur le même thème